Guerre de 1812: dévoilement d’un timbre commémorant Charles-Michel de Salaberry

2
La guerre de 1812 : Laura Secord et Charles de Salaberry (Photo: Postes Canada)
La guerre de 1812: Laura Secord et Charles de Salaberry (Photo: Postes Canada)

Un timbre commémorant le lieutenant-colonel Charles-Michel d’Irumberry de Salaberry a été dévoilé jeudi 23 mai, en présence du ministre des Anciens Combattants et ministre de la Francophonie, Steven Blaney et de représentants du Musée des Voltigeurs ainsi que du commandant des Voltigeurs de Québec, le lieutenant-colonel Richard Bélanger. Le dévoilement a eu lieu à la bibliothèque Étienne-Parent, dans l’arrondissement de Beauport, lieu de naissance de Salaberry.

«Au cours de l’année dernière, les Canadiens et Canadiennes ont su rendre hommage à plusieurs héros de la guerre de 1812. Je suis particulièrement fier d’être présent aujourd’hui au dévoilement du timbre commémorant le lieutenant-colonel de Salaberry, un véritable héros canadien-français, a affirmé le ministre Blaney. Salaberry et ses Voltigeurs sont reconnus pour avoir courageusement défendu le Canada il y a 200 ans, et nous ne devons pas oublier les sacrifices importants de ses hommes qui ont participé à la construction du Canada que nous connaissons aujourd’hui.»

Cette émission fait partie d’une série qui marque le bicentenaire de la guerre de 1812. Deux timbres, incluant celui commémorant le lieutenant-colonel Charles-Michel d’Irumberry de Salaberry, seront émis par Postes Canada le 20 juin 2013.

Pour ce jeu de timbres, Laura Secord et Charles-Michel d’Irumberry de Salaberry ont eu comme alliée la designer Susan Scott. L’artiste a relié les deux héros en se servant des arrière-plans. Sur la figurine de Laura Secord, un paysage d’été rappelle le périple effectué par l’héroïne le 22 juin, tandis que sur la vignette illustrant de Salaberry, le paysage d’automne évoque la victoire remportée en octobre. À gauche de la dentelure centrale figurent des arbres abattus, une allusion à l’abattis, et à droite, un barrage de castors symbolise Beaver Dams, la destination de Laura Secord.

Soucieuse de rendre compte des actes courageux des deux héros tout en respectant la réalité historique, la designer a consulté des spécialistes des vêtements d’époque. Elle explique ainsi avoir voulu «montrer de Salaberry dans son uniforme des Voltigeurs à l’âge qu’il avait au moment de la bataille, et sans ses médailles vu qu’il ne les avait pas encore reçues».

Le lieutenant-colonel de l’armée britannique est surtout reconnu à titre de vainqueur de la bataille de Châteauguay, qui s’est déroulée en octobre 1813. Avec un effectif inférieur en nombre, composé d’alliés mohawks et de la milice du Bas-Canada (Québec), il réussit à faire reculer l’avancée ennemie en ordonnant à ses hommes de monter à l’assaut tout en criant, afin de donner l’illusion d’un nombre plus important de soldats présents qu’ils n’étaient en réalité. Grâce à cette manœuvre, Charles-Michel d’Irumberry de Salaberry repoussa les troupes américaines et sauva Montréal d’une importante attaque.

L’héritage des Voltigeurs canadiens, l’une des troupes dirigées par Salaberry lors de cette bataille, est perpétué aujourd’hui par les Voltigeurs de Québec, qui portent également l’honneur de bataille «CHÂTEAUGUAY» sur leur drapeau consacré.

Guerre 1812. De Salaberry, ce héros de guerre (Vidéo: Gouvernement du Canada)

À lire aussi:

Double reconnaissance pour Rick Hansen >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Discussion2 commentaires

  1. En passant Raymond, Valleyfield de Salaberry et Les Coteaux sont des endroits priviliégés, afin d'assister à la circulition des trains du CN et VIA à haute vitesse!