Karzaï et l’argent de la CIA: il en a reçu et en veut encore!

0
Le président Karzai et l'argent de la CIA. Il en veut encore (Photo: Archives/Pete Souza/White House)
Le président Karzai et l’argent de la CIA. Il en veut encore (Photo: Archives/Pete Souza/White House)

Loin de nier avoir reçu de l’argent de la CIA, le président afghan en veut encore plus. Hamid Karzaï, qui avait remercié la CIA de son soutien financier quand cette affaire a éclaté, a maintenant demandé à l’agence américaine de renseignements de ne surtout pas arrêter de lui verser de l’argent.

Dans son édition du lundi 29 avril, le New York Times révélait que le Conseil national de Sécurité afghan a reçu secrètement de la CIA des valises et des sacs à dos contenant des dizaines de millions de dollars en liquide.

Certains députés afghans avaient alors qualifié cette histoire de trahison de la patrie et réclamé des explications.

«Oui, le CNS a reçu de l’argent de la CIA au cours des dix dernières années. Les montants n’étaient pas très importants», avait alors déclaré le président Hamid Karzaï dans un communiqué, ajoutant que «cet argent a été utilisé pour différentes raisons: effectuer des opérations, aider les blessés et les malades, louer des maisons, entre autres (…) Ce soutien a été très utile et nous les [les Américains]en remercions».

Maintenant, rapporte la presse internationale, il demande à la CIA de ne surtout mettre un terme à sa générosité: «J’ai rencontré ce matin à Kaboul le directeur de la CIA, et je l’ai remercié de l’aide que nous avions reçue depuis plus de 10 ans. Je lui ai demandé de poursuivre ce soutien», a déclaré le président afghan.

Et de préciser que cet argent de la CIA était envoyé au Conseil de sécurité afghan qui était directement soumis au président et au parlement de la République islamique d’Afghanistan.

Hamid Karzaï a aussi déclaré que la CIA continuerait à verser régulièrement de l’argent au gouvernement afghan.

Selon le président afghan, cet argent a été utilisé pour soigner les hauts fonctionnaires, louer des locaux et subvenir à d’autres besoins administratifs.

À lire aussi:

La CIA a secrètement versé plusieurs dizaines de millions $ à la présidence afghane >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.