La Corée du Nord est la plus sérieuse menace en Asie selon un rapport du Pentagone

0
Rassemblement de soutien au régime sur la place Kim Il Sung à Pyongyang (Photo: Archives/KCNA)
Rassemblement de soutien au régime sur la place Kim Il Sung à Pyongyang (Photo: Archives/KCNA)

La poursuite du développement de capacités nucléaires et le développement des programmes de missiles balistiques à longue portée de la Corée du Nord en font de ce pays l’un des défis de sécurité les plus importants en Asie, selon le premier rapport du ministère américain de la Défense au Congrès sur le développement militaire nord-coréen, déposé aujourd’hui au Congrès.

Le Secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, a présenté le rapport, intitulé «Military and Security Developments Involving the Democratic People’s Republic of Korea 2012», au Congrès ce jeudi 2 mai.

Ces rapports, que la loi oblige dorénavant le ministère américain de la Défense à produire tous les ans depuis l’année fiscale 2012, en deux versions, classifiée et non classifiée, font autorité en matière d’évaluation des capacités militaires de la Corée du Nord.

L’Armée populaire coréenne, une organisation «parapluie» qui comprend des forces terrestres, aériennes et navales, ainsi que des forces spéciales et des forces qui se consacrent exclusivement aux missiles, arrive au quatrième rang des forces armées du monde. L’Armée nord-coréenne, malgré le manque de ressources matérielles et sa quincaillerie vieillotte, pourrait infliger de sérieuses pertes à la Corée du Sud.

Seule la force de l’alliance américano-sud-coréenne dissuade la Corée du Nord de mener des attaques contre son voisin du Sud.

Par ailleurs, les missiles nord-coréens Taepodong-2 représentent une menace particulièrement troublante,

Le Taepodong-2, configuré comme un missile balistique intercontinental et transportant une charge nucléaire, pourrait finalement être en mesure dans un avenir proche d’atteindre le continent américain, selon le rapport du Pentagone.

La violation des accord internationaux et des résolutions du Conseil de Sécurité United Nations par la Corée du Nord, son désir de réunification de la péninsule coréenne, réunification à laquelle elle ne peut parvenir qu’en expulsant les forces américaines de la péninsule, et son engagement à perpétuer le régime de la famille Kim, en grande partie inchangé depuis la fondation de la nation en 1948, en font une puissance extrêmement dangereuse, selon le rapport déposé aujourd’hui au Congrès.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.