La Corée du Sud lance les discussions sur la transformation de la DMZ en parc de la paix

0
Une sentinelle sud-coréenne près de la zone démilitarisée (Photo: Archives/Johannes Barre/Wikimedia Commons)
Une sentinelle sud-coréenne près de la zone démilitarisée (Photo: Archives/Johannes Barre/Wikimedia Commons)

Le gouvernement sud-coréen va donner suite au projet de construction d’un parc international de la paix dans la Zone démilitarisée proposé par la présidente Park Geun-hye lors de son discours devant les membres du Congrès américain le mercredi 8 mai. Des discussions inter-agences ont été lancées à ce sujet.

Présenté aux membres du Congrès américain comme un plan destiné à donner un «message de paix pour l’humanité», le parc doit servir de symbole international de la paix dans cette zone qui reste encore l’espace «le plus militarisé» dans le monde, comme l’a fait remarqué la présidente Geun-hye.

Dans des propos rapportés par l’agence sud-coréenne Yonhap, un responsable du gouvernement a affirmé ce dimanche, que «les ministères concernés sont en train d’élaborer un plan de réalisation d’un parc de la paix dans la zone et ils précisent les détails pour la négociation avec la partie nord-coréenne.»

Dans le cadre de l’instauration d’une ambiance de «confiance» entre les deux Corées et de l’apaisement des tensions sur la péninsule coréenne, la présidente Park a initié son plan intitulé «processus de confiance sur la péninsule coréenne». Lors de son intervention au Congrès américain, elle a indiqué qu’«aujourd’hui la Zone démilitarisée dressée initialement pour prévenir la collision militaire est devenue la zone la plus militarisée sur la planète […] La Zone Démilitarisée devrait reprendre sa notion qui correspond à son nom et renforcer la paix mais ne pas la détériorer.»

Cependant, la réalité des relations intercoréennes actuellement sous tension ne s’accorderait pas à l’exécution rapide de ce plan et il reste beaucoup de détails à régler avant d’entamer la construction d’un parc international dans cette zone. Déjà, la zone est sous le contrôle du Commandement des Nations unies depuis l’armistice de la guerre de Corée (le 27 juillet 1953).

La Zone démilitarisée (DMZ) est une zone tampon entre la Corée du Nord et la Corée du Sud qui se dresse tout du long de la ligne de démarcation dont les deux parties partagent deux kilomètres depuis cette ligne ayant pour objectif de protéger les habitants dans la zone après la guerre. La partie sud est sous le contrôle du Commandement des Nations Unies et les deux parties disposent de leurs postes avancés lourdement armés dans cette zone.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.