La Défense accorde des contrats pour des restaurations à la Citadelle de Québec

1
La porte de la Citadelle de Québec, vue de l'extérieur (Photo: Christophe Finot/WikiCreativeCommons)
La porte de la Citadelle de Québec, vue de l’extérieur (Photo: Christophe Finot/WikiCreativeCommons)

Le ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, a annoncé ce vendredi 10 mai l’octroi de trois contrats pour l’amélioration des infrastructures militaires au Québec: un contrat de réparation à la Garnison Saint-Jean et les deux autres à la Citadelle de Québec, dont la restauration de l’historique bastion Mann.

Le gouvernement du Canada a octroyé un contrat de 826 000 $ pour des réparations d’urgence à la structure de bois du bâtiment H-103, à la Garnison St-Jean.

Le H-103 héberge le magasin d’habillement de la Garnison St-Jean, qui dessert entre autres l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes, une unité de l’Académie canadienne de la Défense.

Le ministre MacKay a aussi annoncé deux projets visant l’amélioration des infrastructures à la Citadelle de Québec.

Un contrat de 2 078 000 $ a été octroyé pour permet la réfection du mur du bastion Mann afin, dit le communiqué de la Défense nationale «préserver sa pérennité, conserver son caractère patrimonial et assurer la sécurité des piétons qui utilisent la Promenade des gouverneurs qui longe la Citadelle jusqu’à la terrasse Dufferin.»

La ville de Québec est la seule en Amérique du Nord qui a conservé l’ensemble de ses fortifications, dont son enceinte.

Partie intégrante des fortifications de la vieille ville, la Citadelle de Québec, construite sur le Cap Diamant, le point naturel le plus haut de Québec, la plus importante forteresse du genre construite en Amérique du Nord.

Le mur sud-est du bastion mann, qui surplombe le fleuve (Photo: STGM)

Élément important de la Citadelle de Québec, les murs sud-est du bastion Mann qui surplombe le fleuve présentent plusieurs signes de détérioration, rendant nécessaires les travaux de restauration.

Ainsi, la tête des murs et certaines zones du parement de pierres seront démontées et reconstruites. Toutes les surfaces de maçonnerie seront rejointoyées, les ressauts seront cimentés, des gargouilles seront forées à quelques endroits au bas de certains murs et un drain sera ajouté sous le niveau du remblai derrière les murs.

C’est la firme d’architectes de Québec St-Gelais Montminy, dont les services avaient été retenus, notamment, pour  la rénovation des casemates, l’aménagement du musée du Royal 22e Régiment et la rénovation de la terrasse de la Résidence du gouverneur général à Québec, qui réalisera aussi cet important projet de restauration.

Enfin, un autre contrat de 1 065 000 $ permettra de remplacer une chaudière de la Citadelle de Québec.

«Notre gouvernement maintient son engagement de veiller à ce que les infrastructures, équipements et ressources nécessaires soient en place pour que notre Armée canadienne puisse mener à bien les importantes missions dont elle est responsable.», a déclaré le ministre MacKay lors de l’annonce de l’octroi de ces contrats.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.