La Défense accorde un contrat de 11,4 millions $ à MacDonald, Dettwiler and Associates Ltd.

0
Kerry-Lynne Findlay, député de Delta—Richmond East, Colombie-Britannique, devient ministre associé à la Défense (Photo: Transport-Canada)
La ministre associée de la Défense nationale, Kerry-Lynne D. Findlay, a annoncé ce vendredi l’octroi d’un contrat de 11,4 millions $ à MacDonald, Dettwiler and Associates Ltd. (Photo: Archives/Transport-Canada)

La ministre associée de la Défense nationale, Kerry-Lynne D. Findlay, a annoncé ce vendredi l’octroi d’un contrat de 11,4 millions $ à MacDonald, Dettwiler and Associates Ltd. afin d’assurer le soutien en service des capacités du Système non classifié de connaissance de la situation par télédétection dans le cadre du Projet de soutien spatial conjoint.

Le contrat est estimé à 11,4 millions $ sur cinq ans avec la possibilité de prolonger le contrat pour trois périodes facultatives d’un an au coût de 2,4 millions $ chacune.

«Dans le théâtre, l’accès à de l’information visuelle fiable, ponctuelle et exacte est essentiel à la planification et à la réalisation des opérations», a annoncé la ministre Findlay. «Ce type de technologie par satellite est capital pour les missions militaires, car il permet aux commandants de télécharger des images à partir de satellites commerciaux qui passent, ce qui améliore grandement leur connaissance de la situation.»

Le système non classifié de connaissance de la situation par télédétection doit permettre aux commandants de télécharger des images satellite en haute résolution du terrain local, et ce depuis un théâtre opérationnel.

Pour ce qui est des opérations nationales, les images de Système non classifié de connaissance de la situation par télédétection peuvent être utilisées pour soutenir des interventions de secours aux sinistrés et de mesures de sécurité, ainsi que pour aider d’autres organisations gouvernementales, comme Sécurité publique Canada ou encore obtenir l’accès à des renseignements opportuns provenant de l’espace.

Avec ce contrat, l’entreprise de Colombie-Britannique se voit ainsi confier une grande partie du soutien en service, y compris le soutien général et la maintenance des systèmes, la logistique ainsi que le soutien à l’instruction.

Selon la Défense nationale, des études opérationnelles et des analyses coûts-avantages ont confirmé que le Projet de soutien spatial conjoint offre la méthode la plus rapide et rentable d’obtenir de l’imagerie commerciale sur le terrain. «L’utilisation de satellites commerciaux existants et de leur infrastructure terrestre établie se traduira par d’importantes économies de coûts d’acquisition et de soutien pour les Forces armées canadiennes et la population canadienne.»

Le ministère de la Défense nationale s’attend à prendre livraison du premier de deux Systèmes non classifiés de connaissance de la situation par télédétection à l’automne 2013.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.