L’Aviation royale canadienne ne transportera pas des éléphants dans l’un de ses avions

1
Deux des trois éléphants (Photo: Archives/Judie, Dave & Family/Flickr)
Deux des trois éléphants (Photo: Archives/Judie, Dave & Family/Flickr)

L’Aviation royale canadienne ne sera pas en mesure de transporter à temps trois éléphants vers la Californie, a indiqué une porte-parole de la Défense nationale à 45eNord.ca.

Mi-mars, l’organisme de surveillance des zoos du Canada, Zoocheck Canada, annonçait avoir fait une demande auprès de l’Aviation royale canadienne pour les aider dans le transfert de trois éléphants du Jardin zoologique de Toronto vers le sanctuaire de la Société pour le bien-être des animaux de performance de San Andreas, en Californie.

Les conseillers municipaux de Toronto avaient voté en novembre pour que les trois derniers éléphants vivant toujours au zoo de la ville soient transférés d’ici la fin de l’année au sanctuaire, en Californie.

La directrice de campagne de l’organisme, Julie Woodyer, affirmait avoir personnellement demandé l’aide des militaires afin que les pachydermes Toka, Thikla et Iringa soient relocalisés le plus rapidement possible. Le transport devait se faire avant le début de l’été pour que les animaux ne souffrent pas de conditions difficiles durant leur transport.

Dans un courriel, la Défense nationale a indiqué à 45eNord.ca que des responsables du ministère ont rencontré des représentants du zoo de Toronto et de l’organisme Peoples Animal Welfare Society en Californie, «afin de déterminer s’il serait possible d’utiliser un aéronef militaire pour transporter les éléphants de Toronto à la Californie». Toutefois, «nous avons été incapables de régler les problèmes empêchant le transport des éléphants avant l’arrivée de l’été. Nous continuerons les négociations avec la Ville de Toronto, mais il sera impossible de les déplacer avant l’automne. Nous sommes en discussions seulement, et aucune décision définitive n’a été prise.»

Si Julie Woodyer se dit déçue de la réponse de l’Aviation, elle indique penser déjà au plan B. «Cela fait deux ans que les éléphants sont coincés à Toronto, il est temps d’aller de l’avant, nous a dit la porte-parole de Zoocheck Canada. L’avion militaire n’est plus une option pour nous, alors nous allons regarder du côté d’un avion commercial, soit un Antonov ou un 747, mais je pense que le mieux serait un transport par voie terrestre à bord de camions».

C’est l’ancien animateur américain du jeu The price is right, Bob Barker, qui doit prendre en charge les coûts estimés à un million $ pour le transport des trois éléphants.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

DiscussionUn commentaire

  1. LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE

    NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

    Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
    AEC
    Résidence La Pléiade
    98, rue de Canteleu
    59000 LILLE

    Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

    Merci aussi de visiter les sites :

    http://vimeo.com/60651643

    http://aec89.site.voila.fr

    http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html

    http://www.feracheval.com/petitions.php

    Rejoignez la groupe sur :

    http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218

    Faites passer le message à vos amis.

    Amitiés.

    AEC.

    >

    >

    >
    AEC.