Le NCSM Toronto saisit 315 kg d’héroïne dans l’Océan Indien (PHOTOS)

1

Le NCSM Toronto a réalisé lundi 6 mai, une nouvelle interception d’un important chargement de drogues dans l’Océan Indien, a déclaré le ministre de la Défense nationale Peter MacKay, à la Chambre des communes.

Arborant fièrement pour la première fois en tête de mat les couleurs de la Marine royale canadienne, c’est au cours de l’inspection d’un bateau, que l’équipe d’arraisonnement du NCSM Toronto a saisi près de 315 kilos d’héroïne et une petite quantité de hachisch.

C’est la deuxième opération majeure de répression du trafic de drogues menée avec succès par l’équipage du NCSM Toronto. Le 29 mars dernier, l’équipage avait interrompue une livraison d’une lourde cargaison de stupéfiants, et avait découvert environ 500 kg d’héroïne.

«Cette saisie de 315 kilogrammes d’héroïne aux antipodes des rives canadiennes démontre la détermination de notre gouvernement à soutenir des mesures internationales et à assurer la sécurité dans les collectivités canadiennes», affirme le ministre MacKay. «Les mesures entreprises par l’équipage du NCSM Toronto démontrent le professionnalisme, le leadership et le dévouement des Forces armées canadiennes.»

En interview pour 45eNord.ca depuis l’Océan Indien, le commandant du NCSM Toronto, le capitaine de frégate Jeff Hamilton (qui a pris le commandant de la frégate le 18 avril), a expliqué comment le navire a réalisé cette prise:

«Nous étions en train de patrouiller dans l’Océan Indien, et on cherchait des irrégularités avec tout ce trafic marchand qui a lieu dans la région et nous avons découvert ce vaisseau en particulier, qui a éveillé nos soupçons. En vertu des lois internationales nous avons pu aborder le vaisseau pour vérifier l’État du pavillon. On a été en mesure de fouiller le navire et de subséquemment trouver les narcotiques.»

«Ce déploiement démontre clairement la capacité des Forces armées canadiennes d’appuyer nos alliés et nous offre la possibilité de mener des opérations au sein d’une force internationale apte à réagir», a déclaré pour sa part le lieutenant-général Stuart Beare, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada. «Le déploiement du NCSM Toronto a permis à nos forces d’exécuter un certain nombre de missions sur un vaste spectre d’opérations. De plus, le fait de travailler en partenariat avec des pays aux vues semblables nous donne l’occasion de nous exercer et d’améliorer la coopération multilatérale, ce qui nous permet d’accroître notre interopérabilité avec nos partenaires et nos alliés dans la région.»

Le NCSM Toronto est actuellement déployé à l’opération Artemis, la contribution du Canada à la Force opérationnelle de la coalition 150, faisant la lutte au terrorisme dans la mer d’Oman et dans l’océan Indien. L’objectif: détecter et contrecarrer toute activité terroriste et protéger la population en patrouillant et en menant des opérations de sécurité maritime dans sa zone de responsabilité.

 

 

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

DiscussionUn commentaire