Les Forces canadiennes font exploser l’obus découvert à Fermont

1
Les Forces armées ont été appelées dimanche matin pour sécuriser un engin, que l’on croit être un obus, découvert sous une maison mobile, dans le nord du Québec. (Photo: Sûreté du Québec)
Les Forces armées ont été appelées dimanche matin pour sécuriser un engin, qui s’est avéré être un obus, découvert sous une maison mobile, dans le nord du Québec. (Photo: Sûreté du Québec)

Les habitants de Fermont peuvent enfin reprendre leur vie. Les artificiers de l’escadrille de neutralisation des explosifs de la 3e Escadre Bagotville ont procédé à la neutralisation de l’obus découvert samedi sous une maison mobile.

Tôt ce lundi matin, l’équipe de neutralisation des Forces armées canadiennes est arrivée sur les lieux à bord d’un hélicoptère. Les militaires ont délicatement emporté l’obus, pour l’apporter plus loin, en dehors de la ville et le faire exploser en toute sécurité vers 10h30. «Ils ont récupéré l’obus et à ce moment-là, c’est eux qui ont pris en charge l’obus et ils l’ont fait exploser, donc ils se sont débarrassés de l’objet», a précisé Nathalie Girard, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Si l’origine exacte de l’engin explosif n’est pas encore connue, une enquête est en cours.

Comme on peut le voir sur la photo, l’obus fait une soixantaine de centimètres de longueur et selon plusieurs experts il daterait vraisemblablement de la Seconde Guerre mondiale. Les Forces armées canadiennes ont à leur disposition une banque de données assez complète de toutes les munitions manufacturées dans le monde. Avec un peu de chance, les militaires pourront retrouver le point d’origine de cet engin.

C’est samedi en fin d’après-midi qu’Angèle Saint-Pierre et son ami ont découvert l’obus alors qu’ils nettoyaient le dessous d’une maison mobile. Ils ont téléphoné à la Sûreté du Québec qui a rapidement mis en place un périmètre de sécurité et fait évacuer une dizaine de maisons tout autour.

À lire aussi:

Un homme découvre un obus à Fermont, l’armée se rend sur les lieux >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

DiscussionUn commentaire