L’Ombudsman des Forces canadiennes veut vous entendre

0
L'ombudsman des Forces canadiennes souhaite amender le projet de loi C-15 (Photo: capture CBC.ca)
L’ombudsman des Forces canadiennes souhaite entendre les réservistes (Photo: Archives/capture CBC.ca)

Le bureau de l’Ombudsman de la Défense nationale et des Forces canadiennes mène en ce moment une revue systémique sur les réservistes et les blessures lies au stress opérationnel. Pour y arriver, l’ombudsman Pierre Daigle souhaite entendre les réservistes sur leurs expériences concernant les soins et le soutien liés aux blessures de stress opérationnel.

S’intéressant à la disponibilité et la sensibilisation au niveau des droits aux soins et au soutien social,  la capacité des Forces armées canadiennes à fournir des services et du soutien ainsi que les entraves potentielles  aux soins et au soutien.

Jusqu’au mois de juillet 2013, une équipe d’enquête va visiter les différentes unités des régions de Terre-Neuve, Montréal, Ottawa et Calgary/Edmonton. Les enquêteurs entameront aussi des discussions avec les dirigeants principaux, les commandants, les fournisseurs de soins et  bien sûr les réservistes.

Ne pouvant être partout et rencontrer tout le monde, l’Ombudsman souhaite malgré tout vous entendre si vous êtes un réserviste, un ou une membre de famille d’un ou d’une réserviste, ou bien si vous connaissez un/une réserviste ayant été affecté des blessures de stress opérationnel.

Pierre Daigle rappelle que son bureau garantit la discrétion en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

Téléphone:

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.