Mali: un nouveau Haut conseil de l’Azawad veut «faire la paix avec le sud»

4
Les populations arabes et touaregs sont menacées de représailles dans villes maliennes conquises par l'armée française (Photo: Florence Devouard / Wiki Commons)
Temps de lecture estimé : 1 minute

Le Haut conseil de l’Azawad, une nouvelle organisation regroupant des Touaregs, une des principales communautés du nord du Mali, a été créé cette semaine par des élus et notables de cette région qui ne réclament pas son indépendance, a-t-on appris dimanche auprès de ses initiateurs.

Le Haut conseil de l’Azawad a été mis en place le 2 mai par des « chefs de fractions et des notables » touaregs, à l’issue d’une Assemblée générale organisée dans la ville de Kidal (nord-est du Mali), a affirmé à l’AFP Mohamed Ag Intalla, son président.

Le Haut conseil se dit « conscient de l’impérieuse nécessité d’unir tous les fils de l’Azawad au sein d’un organe commun capable de porter les aspirations de leur lutte commune », indique dans un communiqué séparé transmis dimanche à l’AFP M. Ag Intalla, qui a été député de la localité de Kidal.

Lire l’article dans Jeune Afrique >>