Ottawa demande les coûts et les retombées industrielles pour le remplacement de la flotte de CF-18

0
Les cinq concurrents pour le remplacement des CF-18 canadiens, Boeing, Lockheed martin, EADS, Dassault et Saab (Crédit: montage, Nicolas laffont, 45eNord.ca)
Les cinq concurrents pour le remplacement des CF-18 canadiens, Boeing, Lockheed Martin, EADS, Dassault et Saab (Photo: photomontage Nicolas laffont/45eNord.ca)

Le Secrétariat national chargé du dossier du remplacement de la flotte d’avions de chasse CF-18 (SNAC) vient d’envoyer deux questionnaires à l’industrie afin de recueillir des renseignements sur les coûts des avions disponibles et les retombées éventuelles pour l’industrie canadienne.

Les cinq entreprises qui offrent ce type d’aéronef (Lockheed Martin, Boeing, Dassault, EADS Eurofighter et le groupe Saab) sont ainsi invitées par le gouvernement à remplir ce questionnaire qui vise à obtenir un aperçu des estimations des coûts d’ici le début juillet.

Le Secrétariat a également envoyé aux constructeurs une ébauche du questionnaire pour obtenir des renseignements sur les retombées industrielles éventuelles pour le Canada. Lorsque les commentaires des entreprises auront été révisés et intégrés, une version finale du questionnaire sera envoyée à celles-ci afin qu’elles puissent le remplir à une date ultérieure, comme il en a été pour les autres questionnaires.

Le 1er mars dernier, le gouvernement avait transmis aux entreprises un questionnaire sur la capacité, la production et le maintien en puissance afin de recueillir des renseignements sur les capacités de chaque avion.

Selon des documents du SNAC, le futur avion de chasse canadien aura plusieurs missions:

  • Mener des opérations quotidiennes nationales et continentales, y compris dans l’Arctique et par l’entremise du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD)
  • Offrir leur soutien dans le cadre d’un évènement international important au Canada, comme les Jeux olympiques de 2010
  • Diriger ou mener une opération internationale importante durant une période prolongée (opérations complexes d’imposition de la paix dans un État défaillant)
  • Diriger ou mener une opération internationale importante durant une période prolongée (guerre de coalition – conflit entre États)
  • Répondre à une attaque terroriste importante
  • Déployer des forces en cas de crise à l’étranger pour une période de plus courte durée (aide humanitaire et secours aux sinistrés)

C’est suite à la publication de plusieurs rapports, dont celui de la firme KPMG affirmant qu’il en coûterait 45 milliards $ et non 9 milliards pour l’acquisition des F-35 de Lockheed Martin, que le gouvernement de Stephen Harper a décidé de relancer de zéro le processus de remplacement de sa flotte actuelle de CF-18.

Dans le même temps, l’entreprise de défense américaine Lockheed Martin était de passage à Montréal ce mercredi 22 mai. Accompagnée du pilote d’essai et ancien membres des Forces armées canadiennes Billie Flynn et de représentants de l’industrie canadienne, Lockheed Martin a présenté son simulateur mobile de cockpit de F-35 et donné les dernières nouvelles de son avion phare.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.