Pakistan: Nawaz Sharif élu, mais 22 morts

0
Karachi, 20 millions d'habitants, est la plus grande ville du Pakistan, et la capitale économique et financière du pays.(Photo: V.Malik, WikiCommons)
Karachi, 20 millions d’habitants, est la plus grande ville du Pakistan, et la capitale économique et financière du pays.(Photo: V.Malik, WikiCommons)

Les deux «vedettes» des élections législatives pakistanaises qui se déroulaient ce samedi 11 mai, l’ancien premier ministre Nawaz Sharif et l’ex-star du cricket Imran Khan, ont été élus députés, lors des élections législatives aujourd’hui au Pakistan, marqué par une forte participation et des attaques qui ont fait 22 morts.

Plus de 86 millions d‘électeurs étaient appelés à voter pour choisir leurs 342 députés, 272 députés de circonscriptions élus directement et 70 députés de liste, à l’Assemblée nationale ainsi que leurs représentants dans les quatre assemblées provinciales.

Malgré les menaces des talibans pakistanais qui enjoignaient les Pakistanais à ne pas aller voter, un responsable de la commission électorale a dit anticiper un taux final proche de 60%, ce qui serait dans ce cas le plus important depuis 1977, rapporte l’AFP.

Ce scrutin était considéré comme historique, car il permettait enfin à un gouvernement civil élu de passer la main à un autre gouvernement civil élu après avoir terminé un mandat complet de cinq ans, une première au Pakistan, dont l’histoire jalonnée de coups d’Éat militaires

Les menaces sur le scrutin

Outre les menaces des talibans pakistanais,les islamistes de la Jamaat-e-Islami (JI) avaient annoncé qu’ils boycottaient le scrutin à Karachi et dans plusieurs autres bastions islamistes de la région

Karachi, a aussi été le théâtre d’attaques meurtrières qui ont fait 14 morts et de nombreux blessés.

Les talibans du Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP), opposés au processus démocratique qu’ils jugent “non islamique”, ont revendiqué un attentat contre un parti laïc qui a fait 12 morts et des dizaines de blessés dans la journée.

Dans la soirée, un attentat-suicide avait tué deux paramilitaires et d’autres attaques dans la province du Baloutchistan (sud-ouest) et le nord-ouest, ont fait huit morts et des dizaines de blessés, portant ainsi à 22 le nombre de morts pour ce jour de scrutin.

Nawaz Sharif et Imran Khan ont tous deux proposé de tenter de dialoguer avec les talibans pour mettre fin aux violences et critiqué les tirs de drones américains visant les islamistes dans le nord-ouest du pays.

À lire aussi:

Pakistan: les talibans annoncent des attentats-suicides à deux jours des élections >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.