Quatrième interception de stupéfiants pour le NCSM Toronto! (PHOTOS)

0

Pour la quatrième fois en deux mois, le NCSM Toronto a intercepté un chargement de stupéfiants dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme en cours dans la mer d’Oman.

C’est lors d’une fouille et l’inspection d’un navire le 23 mai dernier, que l’équipe d’arraisonnement de la frégate canadienne a découvert près de 300 kilogrammes d’héroïne dissimulés. Les stupéfiants ont été saisis sans incident et seront détruits.

Depuis son départ du port d’Halifax en janvier, la frégate NCSM Toronto a saisi pas moins de 1,3 tonnes de stupéfiants.

 

Ainsi, le 29 mars, l’équipe d’arraisonnement du navire avait intercepté un chargement de stupéfiants dans l’océan Indien, soit environ 500 kilogrammes d’héroïne. C’est la plus importante saisie de drogue jamais effectuées en mer dans la région. L’équipage a aussi saisi 317 kilogrammes le 6 mai, puis 195 autres kilogrammes le 10 mai.

«Les efforts déployés par le NCSM Toronto dans la région de la mer d’Oman ne cessent de m’impressionner. Pendant son déploiement, l’équipage du navire a systématiquement contribué de façon très positive à la lutte internationale contre le terrorisme», a indiqué Peter MacKay, ministre de la Défense nationale.

«Le succès de cette opération met véritablement en évidence le niveau de cohésion entre le navire et nos partenaires», a précisé le capitaine de frégate Jeff Hamilton, commandant du NCSM Toronto. «Le Toronto continue d’opérer efficacement avec nos partenaires de la Force opérationnelle multinationale 150 en vue de combattre les organisations criminelles et terroristes transnationales à tous les niveaux, afin que les eaux demeurent ouvertes et sûres et que les activités légitimes puissent y être menées.»

Le NCSM Toronto est actuellement déployé à l’opération Artemis, la contribution du Canada à la Force opérationnelle de la coalition 150, faisant la lutte au terrorisme dans la mer d’Oman et dans l’océan Indien. L’objectif: détecter et contrecarrer toute activité terroriste et protéger la population en patrouillant et en menant des opérations de sécurité maritime dans sa zone de responsabilité.

Selon la Défense nationale, chaque année, la région enregistre plus de 23 000 mouvements de navire, et la Force opérationnelle multinationale 150 est l’une des trois forces opérationnelles sous le commandement de la Force maritime multinationale, un partenariat regroupant 29 nations.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.