Syrie: rare apparition publique de Bachar al-Assad lors d’une visite d’une centrale électrique

0
Bachar al-Assad s'adresse à des travailleurs de la centrale des Omeyyades, à Damas, le 1er mai 2013 (Photo: SANA)
Bachar al-Assad s’adresse à des travailleurs de la centrale des Omeyyades, à Damas, le 1er mai 2013 (Photo: SANA)

Fait rare, le chef de l’État syrien Bachar al-Assad a fait une apparition publique dans le centre de Damas ce mercredi, alors qu’il visitait une centrale électrique à l’occasion de la fête du Travail.

«Le président a visité mercredi la centrale électrique des Omeyyades au parc Techrine dans le centre de Damas. Il a profité de cette opportunité pour féliciter les ouvriers qui y travaillent et tous les travailleurs de Syrie à l’occasion de la fête du Travail», est-il écrit sur la page Facebook de la présidence.

Sur une première photo postée sur la page Facebook, on voit Bachar al-Assad s’adresser à des ouvriers dont certains portent des casques de chantier jaunes. Sur une autre photo, le président syrien s’essaye aux travaux manuels sous la supervision d’un travailleur de la centrale.

La dernière apparition publique de Bachar al-Assad, remonte au 20 mars dernier lorsqu’il s’était rendu dans un centre de formation dédié aux Beaux-Arts dans le centre de Damas.

La production électrique a baissé de près de moitié depuis le début du conflit en Syrie en mars 2011, en raison du manque de carburant pour alimenter les centrales électriques, dû à l’insécurité qui rend aléatoire le transport de gaz et de fioul, selon la presse officielle.

Enlisée depuis plus de deux ans dans un conflit sanglant, la Syrie est en ruines. Avec des combats qui ont fait sans aucun doute bien plus de 100 000 morts et des millions de déplacés, le pays est aussi la proie de polémiques concernant l’utilisation d’armes chimiques.

Le président américain Barack Obama a prudemment reconnu mardi 30 avril détenir la preuve de l’utilisation d’armes chimiques, mettant toutefois en garde contre toute «décision hâtive» d’intervention. «Nous avons maintenant des preuves que des armes chimiques ont été utilisées en Syrie, mais nous ne savons pas par qui, ni quand, ni comment», a expliqué le président américain lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.