Un ancien d’Afghanistan se prépare à courir la distance de deux marathons consécutifs

0
Le caporal Jean-François Dion, du Génie construction de la 17e Escadre, court devant le panneau de la Route des héros, pendant son entraînement pour le double marathon du 26 mai (Photo: sergent Derryl Hapner)
Le caporal Jean-François Dion, du Génie construction de la 17e Escadre, court devant le panneau de la Route des héros, pendant son entraînement pour le double marathon du 26 mai (Photo: sergent Derryl Hapner)

Dimanche 26 mai à 0h30, à l’École de pilotage des Forces canadiennes, à Southport au Manitoba, le caporal Jean-François Dion prendra le départ d’une course qui doit le mener, quelque dix heures plus tard, à la 17e Escadre, à Winnipeg, 85 km plus loin, soit l’équivalent de deux marathons consécutifs.

Le caporal Dion, qui travaille actuellement pour le Génie construction de la 17e Escadre, est un ancien soldat d’infanterie qui a servi en Afghanistan.

Pendant les trois années qui ont suivi son déploiement en Afghanistan, en 2007 et 2008, le caporal Dion a été aux prises avec des difficultés affectives et psychologiques.

Puis, un jour en 2011, il a décidé de courir… pour se rétablir, commençant par de courtes distances.

«C’est ce qui a été le mieux pour moi, mais ce n’est pas la seule solution», déclare le caporal Dion, tout en ajoutant «Chacun doit trouver sa solution. Que ce soit pour se remettre d’un déploiement ou pour lutter contre le cancer, l’idée est simplement de faire un pas à la fois, parce que les nombreux petits pas font avancer.»

Cette course permettra aussi de lever des fonds pour le programme «Sans limites» des Forces canadiennes, qui vient en aide aux militaires malades ou blessés qui reprennent le conditionnement physique et les sports, ainsi qu’à la Société canadienne du cancer qui a pour mission d’éradiquer le cancer et d’améliorer la qualité de vie des personnes touchées par la maladie.

Le caporal sera accompagné par une équipe de bénévoles, dont un technicien médical et du personnel de soutien, à bord de deux véhicules tout terrain.

Jean-François Dion s’attend à passer la ligne d’arrivée à l’entrée Whytewold de la 17e Escadre, entre 10 h 30 et 11 h, le matin du 26 mai.

À lire aussi:

Le gouverneur général et le chef d’État-major présentent les participants au Défi des alliés vers le pôle Sud >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.