Un homme découvre un obus à Fermont, l’armée se rend sur les lieux

13
Les Forces armées ont été appelées dimanche matin pour sécuriser un engin, que l’on croit être un obus, découvert sous une maison mobile, dans le nord du Québec. (Photo: Sûreté du Québec)
Les Forces armées ont été appelées dimanche matin pour sécuriser un engin, que l’on croit être un obus, découvert sous une maison mobile, dans le nord du Québec. (Photo: Sûreté du Québec)

Les Forces armées ont été appelées dimanche matin pour sécuriser un engin, que l’on croit être un obus, découvert sous une maison mobile, dans le nord du Québec, rapporte un quotidien montréalais.

Un homme aurait appelé la police vers 18h hier, samedi 4 mai, après avoir découvert l’engin sous sa résidence, rue Garnier, à Fermont.

Les policiers ont alors fait évacuer plusieurs maisons.

Des photos de l’engin, qui mesure entre 60 et 90 centimètres ont été envoyés à l’armée, qui a été appelé à la rescousse.

«Des démarches ont été entamées pour déterminer la nature de l’obus, mais finalement il a été décidé que ce sont les militaires qui devraient venir le sécuriser», a expliqué la sergente Christine Coulombe dimanche matin au quotidien montréalais.

Une équipe d’experts en explosifs de la base des Forces armées de Bagotville, à 900 km de là, a donc été dépêchée sur place et devrait arriver lundi, après un périple de 900 kilomètres.

Ce sont les spécialistes des Forces armées canadiennes qui prendront alors l’objet en charge et détermineront ce qu’il convient de faire, le détruire sur place ou le déplacer.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Discussion13 commentaires

  1. Etienne Darfo

    L'obus, en photo, ne provient pas du Québec. Il s'agit d'un obus alemand de la dernière guerre mondiale trouvé en France il y plus de 40 ans. SVP, vous devriez publier de l'information véritable. La photo de cet obus provient de: George Metcalf Archival Collection et porte le numéro CWM 19920044-202

  2. Claude Yves Piche

    Ils auraient pu prendre un avion Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué

  3. Comment cet obus s'est-il rendu a cet endroit Nordique? Je n'ai jamais entendu parler qu'il eut de guerre dans le Nord du Quebec. Evenement bizarre n'est-ce-pas….. Depense inutile encore une autre fois je crois.

  4. Jacques Gagnon

    Dépense inutile pour vous, mais sécurisant pour les voisins immédiat de l'engin trouvé. Peut-être des manœuvres de l'armée avant la construction de Fermont qui remonte au début des années 70

  5. on voit bien que c'est une vieille obus des annee 60 avant que fermont se batisse ca devais etre une pratique de l'armee comme il font souvent

  6. Marie-claude Beaudoin

    ma mère a habitué cette roulotte pendant un an!

  7. il y a des bombes de a 2eme guerre mondiale qui peuvent encore exploser si l'impact est assez fort, alors cet obus peut etre encore actif et peut peut etre exploser si on lui touche, ce qui pourrais etre assez dangereux, l'armée veut eviter les problemes et ils font bien