Xi Jinping réaffirme sa position sur la dénucléarisation et invite son homologue sud-coréenne à Pékin

0
Le président chinois Xi Jinpin, rendra visite au président Obama les 7 et 8 juin prochain(Photo: Archives/Goh Chai Hin/AFP)
Le président chinois Xi Jinpin, rendra visite au président Obama les 7 et 8 juin prochain(Photo: Archives/Goh Chai Hin/AFP)

Le président chinois Xi Jinping a réaffirmé la position chinoise vis-à-vis de la dénucléarisation de la péninsule coréenne et invité la présidente sud-coréenne Park Geun-hye à Pékin pour des discussions en juin.

Alors qu’il recevait un envoyé de Pyongyang, le président chinois a souligné que cet objectif devait être réalisé par toutes les parties concernées, quelle que soit l’évolution de la situation, rapporte l’agence officielle chinoise Chine Nouvelles.

Kim Jong-Un avait dépêché mercredi 22 mai en Chine Choe Ryong-hae, l’un des plus hauts gradés de son armée en Chine, alors que Pékin, seul allié de Pyongyang, montrait des signes de lassitudes devant les incessantes provocations de la Corée du Nord.

Vendredi 24 mai, la Chine avait annoncé que la Corée du Nord acceptait la suggestion chinoise de revenir à la table de négociations et de reprendre les pourparlers à six (le Japon, la Chine, les États-Unis, la Russie et les deux Corées) pour trouver une issue pacifique aux inquiétudes de sécurité soulevées par le programme nucléaire nord-coréen après le retrait en 2003 de la Corée du Nord du traité de non-prolifération nucléaire.

Lors de sa rencontre avec l’envoyé nord-coréen, qui lui a remis une lettre de Kim Jong-un, le président chinois a fait remarquer que «la dénucléarisation et la paix et la stabilité durables dans la péninsule coréenne constituaient l’aspiration commune de tous les habitants de la région», précise encore l’agence officielle chinoise.

«La Chine adopte une position claire concernant cette question et estime que l’ensemble des parties concernées doit poursuivre l’objectif de dénucléarisation, sauvegarder la paix et la stabilité dans la péninsule et résoudre les différends au travers du dialogue et des consultations», a déclaré le président chinois.

Par ailleurs, la porte-parole de la présidence sud-coréenne, Kim Haing, a confirmé vendredi aux que la présidente Park Geun-hye effectuerait fin juin un voyage «officiel» à l’invitation de son homologue chinois, rapporte pour sa part l’agence sud-coréenne Yonhap.

Le président chinois rencontrera aussi le président américain Obama aux États-Unis les 7 et 8 juin prochain.

La porte-parole de la présidence sud-coréenne a aussi précisé que «les détails du programme de la visite seront annoncés ultérieurement après des consultations entre les deux pays», ajoutant que «la Chine a demandé le déplacement de la chef d’État et des visites de deux villes dont Pékin sont envisagées pour l’instant».

Mais elle n’a pas caché que les sujets de discussion lors de la rencontre des deux dirigeants seront, notamment, le problème nucléaire et les provocations nord-coréennes.

À lire aussi:

La Corée du Nord accepte de revenir à la table de négociations, annonce la Chine >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.