Afghanistan: les talibans attaquent le palais présidentiel et le bureau local de la CIA

0
(Photo: NewsBellGlobal/Twitter)
(Photo: NewsBellGlobal/Twitter)

Une série d’au moins une vingtaine d’explosions a retenti mardi matin dans les rues du centre de Kaboul. Une «attaque insurgée» est en cours, a indiqué la police de la ville.

– – –

Mise à jour du 25 juin 2013, à 9h00:

L’attaque s’est soldée par la mort des quatre assaillants et de trois gardes afghans, selon un porte-parole du ministère afghan de la Défense, cité par l’AFP.

– – –

Des échanges de tirs ont été entendus à proximité d’une zone où se trouve le palais présidentiel et le ministère de la Défense.

Un journaliste de la chaîne 1TV News a indiqué que le bâtiment local de la CIA était en feu.

Des forces spéciales américaines auraient été vues sur place par plusieurs témoins.

Le chef de la police a déclaré que les assaillants ont essayé d’entrer dans le palais présidentiel en utilisant de fausses cartes d’identité. L’attaque a commencé quand ils ont été démasqués par les gardes de sécurité à l’entrée.

Les talibans ont revendiqué les attaques, affirmant que leur première cible était des bureaux de la CIA dans l’hôtel Ariana, mais aussi des bâtiments à proximité, dont le palais présidentiel et le ministère de la Défense.

Le bruit sourd des explosions a retenti dans la ville vers 06h30, heure locale (lundi, 22h à Montréal), tandis que les puissants haut-parleurs de l’ambassade américaine diffusaient des messages d’alerte, selon les constatations de plusieurs journalistes sur place.

«De multiples explosions signalées dans Kaboul. Situation en cours de développement», a pour sa part indiqué la force internationale de l’OTAN (ISAF) sur Twitter.

Un premier bilan, non officiel, fait état d’aucun blessé ou mort du côté des forces afghanes, tandis que les assaillants auraient tous été «abattus», au moins trois selon le chef de la police de Kaboul, Mohammad Ayoub Salangi.

 

L’attaque intervient six jours seulement après que les talibans eurent ouvert un bureau de négociations au Qatar et alors que le président afghan Hamid Karzaï devait donner ce matin même une conférence de presse. Une vingtaine de journalistes se trouvaient à l’intérieur du Palais présidentiel au moment de l’attaque.


Reportage sur l’attaque (Vidéo: 1TV)

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.