Inondations en Alberta: les Forces armées pourraient y affecter 1 300 militaires

0
Le premier ministre Stephen Harper s’est rendu vendredi 21 juin à Calgary pour constater de ses propres yeux l’impact des inondations qui touchent des communautés du sud et du centre de l’Alberta (Photo: Bureau du Premier ministre)
Le premier ministre Stephen Harper s’est rendu vendredi 21 juin à Calgary pour constater de ses propres yeux l’impact des inondations qui touchent des communautés du sud et du centre de l’Alberta (Photo: Bureau du Premier ministre)

Le premier ministre Stephen Harper s’est rendu hier à Calgary pour constater de ses propres yeux l’impact des inondations qui touchent des communautés du sud et du centre de l’Alberta et auxquelles les Forces armées canadiennes pourraient affecter environ 1 300 militaires déployés dans le cadre de l’opération Lentus.

Il était accompagné d’Alison Redford, première ministre de l’Alberta, et de Naheed Nenshi, maire de Calgary.

Alors que des pluies diluviennes ont causé d’importantes inondations dans le sud de l’Alberta où l’état d’urgence a été déclaré par le gouvernement provincial dans douze communautés, la Gendarmerie royale du Canada a lancé un appel aux Forces canadiennes pour appuyer l’équipe d’urgence provinciale de l’Alberta dans les efforts de secours et d’évacuation.

Des aéronefs de la Force aérienne du Canada et leurs équipages ont été déployés dans des aérodromes d’un bout à l’autre de la province et ont déjà commercé à aider les autorités civiles dans leurs opérations de recherche, de sauvetage et d’évacuation.

Hier, vendredi, les Forces canadiennes avaient déjà porté secours à 31 personnes coincées sur le toit de leur maison par les inondations.

«[…] notre gouvernement se tient prêt à fournir tout le soutien nécessaire», a dit le premier ministre, qui a salué «la coopération, le travail d’équipe et l’humanité extraordinaires qui se manifestent dans ces circonstances très difficiles.», a déclaré le premier ministre.

Les membres des Forces armées canadiennes soutiennent donc les opérations de lutte contre les inondations et pourraient y affecter environ 1300 militaires, huit hélicoptères, un avion militaire, des camions et d’autres véhicules, pour aider à l’évacuation, aux opérations de recherche et sauvetage et à la logistique.

«Les Forces armées canadiennes utilisent tous les moyens dont elles disposent pour soutenir l’intervention de la province de l’Alberta et de ses partenaires dans cette situation d’urgence. Pour le moment, notre principal objectif est d’aider à protéger les personnes vivant dans les régions touchées par ces inondations » , a déclaré pour sa part le général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense. « Nous travaillerons également avec d’autres premiers intervenants et d’autres ordres de gouvernement pour veiller à ce que notre personnel et nos plates-formes puissent être utilisés de manière appropriée là où ils seront le plus utiles, que ce soit dans la prestation d’aide humanitaire ou dans la prestation de services de recherche et de sauvetage.»

Les détachements locaux de la GRC soutiennent aussi les personnes touchées par les inondations.

Par ailleurs, le premier ministre Harper a également annoncé que des Accords d’aide financière en cas de catastrophe (AAFCC) sont disponibles pour fournir un soutien financier à la province de l’Alberta afin de couvrir les dépenses admissibles.

«Laureen et moi aimerions aussi offrir nos plus sincères condoléances aux familles des victimes qui ont perdu la vie dans ces inondations, ainsi que nos souhaits de prompt rétablissement à tous les blessés. Nos pensées et nos prières vous accompagnent en ces moments difficiles», a ajouté le premier ministre.

À lire aussi:

Inondations en Alberta: les Forces armées ont déjà secouru 31 personnes>>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.