Irak: treize personnes tuées dans plusieurs attaques

1
1 045 personnes sont mortes dans des attentats et 2 397 ont été blessées au mois de mai, selon l’ONU (Photo: Archives/TRT)
1 045 personnes sont mortes dans des attentats et 2 397 ont été blessées au mois de mai, selon l’ONU (Photo: Archives/TRT)

Plusieurs sources médicales et de sécurité ont indiqué à l’AFP que 13 personnes, dont quatre policiers, ont été tuées samedi dans différentes attaques au nord de Bagdad.

Un kamikaze a ainsi fait exploser une voiture bourrée d’explosifs près d’une patrouille de police, à Mossoul, la grande ville du nord. Quatre personnes, dont un policier, ont péri.

À Taji, ce sont au moins quatre personnes qui sont mortes dans un attentant suicide devant une mosquée chiite. Vingt autres personnes ont été blessées.

Dans la ville de Touz Khourmatou, des hommes armés ont ouvert le feu sur une patrouille de police. Bilan: trois policiers morts et un quatrième qui est blessé.

Enfin, deux ouvriers attendant près d’un silo à grain ont été tués dans la ville sunnite de Tikrit par d’autres insurgés, tandis que quatre autres ont été blessés, ont indiqué des responsables.

Depuis le début de l’année, le pays connaît un regain de tensions et de violences. La nouvelle flambée de violences a commencé début 2013 avec le lancement d’un mouvement de protestation de la minorité sunnite qui accuse le gouvernement de Nouri al-Maliki et les forces de sécurité, dominés par les chiites, de s’accaparer du pouvoir et de «stigmatiser» les membres de la communauté sunnites.

Selon les chiffres de l’ONU, la flambée de violences qui ensanglante l’Irak a fait plus de 1 000 morts en mai, soit le bilan le plus lourd depuis 2008. Au cours du mois de mai, 1 045 personnes sont mortes dans des attentats et 2 397 ont été blessées, selon l’ONU.

Le représentant dans le pays, Martin Kobler, a prévenu que l’Irak était prêt à exploser et risquait de renouer avec le conflit confessionnel des années 2006-2007. En mai, le Secrétaire général des Nations Unies lui-même avait déjà demandé aux Irakiens de «s’unir et de lancer un dialogue inclusif» afin de résoudre la «crise politique profonde» que traverse le pays.

À lire aussi:

Irak: le bilan des morts en mai a dépassé 1 000 morts, selon l’ONU >>

L’Irak est véritablement au bord de l’explosion, estime l’ONU >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.