Lancement d’une application mobile pour le stress opérationnel pour les vétérans

0
Le ministre Blaney (droite), le vétéran Bruce Phillips (centre) et le Dr Raj Bhatla (gauche), psychiatre en chef et chef du personnel des Services de santé mentale du Royal d'Ottawa, annoncent fièrement un nouvel outil pour les vétérans. (Photo: Anciens Combattants Canada)
Le ministre Blaney (droite), le vétéran Bruce Phillips (centre) et le Dr Raj Bhatla (gauche), psychiatre en chef et chef du personnel des Services de santé mentale du Royal d’Ottawa, annoncent fièrement un nouvel outil pour les vétérans. (Photo: Anciens Combattants Canada)

Le ministre des Anciens Combattants et de la Francophonie, Steven Blaney, a annoncé mardi à Ottawa, en compagnie du Dr. Raj Bhatla, psychiatre en chef à l’hôpital Royal Ottawa, le lancement de la nouvelle application qui propose une aide aux vétérans atteints de traumatismes liés au stress opérationnel (TSO).

«Notre gouvernement félicite le Royal et sa clinique TSO d’offrir un soutien et des renseignements à ceux qui souffrent en raison de leur service pour le Canada», a affirmé le ministre Blaney. Les traumatismes liés au stress opérationnel sont des « enjeux importants» dans notre société, a-t-il par ailleurs souligné.

Pour le président et PDG du Royal, George Weber, «cette application mobile est un nouvel outil permettant aux vétérans et aux membres en service des Forces armées canadiennes et de la GRC d’accéder sans stigmatisation à de l’information et des ressources sur les traumatismes liés au stress opérationnel». Il espère que «l’application encouragera ceux qui subissent les effets douloureux et perturbants liés aux traumatismes de stress opérationnel et qui ne connaissent pas les services offerts ou la façon de trouver de l’aide.»

L’application a été conçue pour venir en aide aux vétérans, au personnel des Forces armées canadiennes et aux membres de la Gendarmerie royale du Canada atteints de TSO. Selon le communiqué du 18 juin 2013, elle offre des renseignements et une assistance aux personnes atteintes d’un état de stress post-traumatique, d’anxiété, de dépression, d’abus de substances et d’autres types de TSO, ainsi qu’à leurs familles.

Connexion TSO a été développée par la Clinique TSO du Royal Ottawa, soit l’une des 10 cliniques TSO du Canada financées par Anciens combattants Canada. Les cliniques TSO se spécialisent dans le traitement des affections liées au combat, à des situations très stressantes ou à une fatigue opérationnelle. Chaque clinique compte une équipe de professionnels de la santé qui regroupe des psychiatres, des psychologues, des travailleurs sociaux, des infirmiers spécialisés en santé mentale et d’autres cliniciens spécialisés offrant des services d’évaluation, de traitement, de prévention et de soutien.

L’application est offerte gratuitement en français et en anglais dans les boutiques d’applications iTunes, BlackBerry et Android.

À lire aussi:

Forces canadiennes: 50 suicides toujours sous enquête des années après

Des chiens et des chevaux au secours des vétérans atteints de stress post-traumatique

Une «app» pour gérer le stress post-traumatique chez les vétérans et les soldats

Étudiante en journalisme à l’Université de Montréal, Sara s’intéresse aux questions de géopolitique.

Les commentaires sont fermés.