Le krav-maga: apprendre à se défendre «IDF style»

1
Le krav-maga, méthode d,auto-défense des Forces israéliennes (Photo: UPJF)
Le krav-maga, méthode d’auto-défense des Forces israéliennes (Photo: UPJF)

Les Forces de Défense d’Israël, pour s’assurer que ces soldats, au combat ou ailleurs, puissent faire face à n’importe quelle situation, ont développé une méthode d’autodéfense perfectionnée, le krav-maga.

À l’origine, le krav-maga (littéralement, «combat rapproché») a été créé par Imi Lichtenfeld, pour protéger la communauté juive de Bratislava dans les années 1930.

À cette époque, face à la montée du fascisme en Europe, et pendant la Seconde Guerre mondiale, Imi Lichtenfeld réunit autour de lui un groupe de jeunes athlètes dont la mission était de protéger la communauté juive locale.

Cette méthode, a depuis été adoptée et développée encore davantage par Tsahal et le Mossad. De nombreuses polices et troupes d’élite dans le monde l’utilisent aussi aujourd’hui.

Dans le krav-maga, la simplicité est déterminante. C’est une méthode basée avant tout sur les réflexes et la rapidité d’action et qui  inclut des coups de poing , des coups de coude, des coups de genou, des coups de pied bas, etc.

Les principes du krav-maga sont:

  • L’utilisation des réflexes, le mouvement naturel
  • L’attaque et la défense simultanées
  • Retrouver ses moyens après un coup

Chaque soldat de Tsahal apprend ainsi à se défendre contre les enlèvements, les attaques au couteau, à l’arme de poing ou d’épaule et plus encore.

Dans cette vidéo, on peut voir à l’oeuvre le sergent Rachel Shir, instructrice des Forces israéliennes.


(Vidéo: IDF)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

DiscussionUn commentaire