Les NCSM Glace Bay et Kingston remontent le Saint Laurent (PHOTOS/VIDÉO)

1

Même si l’escale n’était pas annoncée publiquement, 45eNord.ca est monté à bord du navire de défense côtière NCSM Glace Bay, alors qu’il se trouvait dans les eaux du bassin Bickerdike, à Montréal, en compagnie de son jumeau, le NCSM Kingston.

Deuxième navire à porter le nom de Glace Bay et deuxième navire de sa classe, le NCSM Glace Bay 701 embarque près de 50 membres d’équipage et est affecté aux Forces maritimes de l’Atlantique depuis 1996. Comme tous ses frères de la classe Kingston, l’équipage du navire est composé entièrement de militaires de la Réserve navale, à l’exception de deux ou trois membres de la «régulière». Mais attention, réservistes ne veut pas dire moins qualifiés.

Le lieutenant de vaisseau Emily Lambert, commandant en second du navire, nous a en effet précisé que nombre des réservistes du navire sont à temps plein. Ce que nous a confirmé le maître de première classe Frank Sera, Chef mécanicien, qui a participé à bon nombres de déploiements en mer. «Engagé dans la Marine en 1994, je suis à temps plein depuis 1998. Cela fait 15 ans que c’est mon métier», nous a-t-il dit.

«La Réserve navale forme du personnel et des équipages afin de soutenir les opérations des Forces armées canadiennes, notamment des missions de sécurité nationale ainsi que des opérations de sécurité et de défense au pays et à l’étranger», a expliqué précédemment dans un communiqué le vice-amiral Paul Maddison, commandant de la Marine royale canadienne. «De plus, grâce à la présence des 24 divisions de la Réserve navale partout au Canada, les réservistes appuient les efforts de la Marine Royale canadienne visant à nouer des liens avec les Canadiens d’un bout à l’autre du pays.»

Bien que polyvalent, le premier rôle du navire est le dragage de mines. Mais il peut toutefois participer à d’autres missions comme le Kingston l’a fait pour l’opération de lutte contre les narcotrafiquants dans les Antilles, Op. Caribbe, à deux reprises, en 2012 et 2013.

Après Sydney (Nouvelle-Écosse) et Chicoutimi (Québec), les deux navires de défense côtière poursuivent leur route sur le fleuve Saint Laurent et les Grands Lacs jusqu’à la mi-juillet. Ils iront ainsi à Toronto (Ontario), du 28 juin au 2 juillet, à Oshawa (Ontario), du 5 au 8 juillet, à Port Colborne (Ontario), du 12 au 14 juillet – NCSM Glace Bay seulement, et à Kingston (Ontario), du 12 au 15 juillet – NCSM Kingston seulement.

À lire aussi:

Les NCSM Kingston et Glace Bay sur le Saint-Laurent jusqu’à fin juillet >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT