NCSM Toronto en mer d’Oman: et de cinq!

Le NCSM Toronto a intercepté une importante expédition de stupéfiants dans l’océan Indien dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme au sein de la Force opérationnelle multinationale 150. (Photo: Caporal Malcolm Byers/NCSM TORONTO)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le NCSM Toronto a intercepté une importante expédition de stupéfiants dans l’océan Indien dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme au sein de la Force opérationnelle multinationale 150. (Photo: Caporal Malcolm Byers/NCSM TORONTO)
Le NCSM Toronto a intercepté une importante expédition de stupéfiants dans l’océan Indien dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme au sein de la Force opérationnelle multinationale 150. (Photo: Archives/Caporal Malcolm Byers/NCSM TORONTO)

On n’arrête plus le NCSM Toronto! Pour la cinquième fois depuis mars, la frégate a intercepté la livraison d’une cargaison de stupéfiants dans le cadre des opérations antiterroristes en cours dans la mer d’Oman.

Ainsi, le 30 mai dernier, pendant la fouille et l’inspection d’un bateau par l’équipe d’arraisonnement du navire, l’équipage du NCSM Toronto a saisi près de six tonnes de haschisch!

«C’est avec grand honneur que je félicite l’équipage du NCSM Toronto, qui a mené avec succès une autre opération d’interdiction dans la mer d’Oman», a déclaré Peter MacKay, ministre de la Défense nationale. «Par leurs efforts, ils réaffirment la volonté du Canada de veiller à la sécurité des marins qui naviguent légitimement dans la région.»

Il s’agit de la plus importante saisie de haschisch de l’histoire des Forces maritimes combinées. Plutôt ce printemps, le NCSM Toronto a procédé à une des plus importante saisie d’héroïne jamais effectuée en mer.

LES SAISIES DU NCSM TORONTO

29 mars 2013: 500 kilogrammes d’héroïne
6 mai: 317 kilogrammes d’héroïne
10 mai: 195 kilogrammes d’héroïne
23 mai: 300 kilogrammes d’héroïne
30 mai: 6 000 kilogrammes haschisch

«Les grands succès remportés, nous les devons à la combinaison des données de renseignements exacts, d’observation et de surveillance étroite, de l’expérience acquise par l’équipage du Toronto pendant son déploiement, ainsi qu’aux connaissances et à la coopération de nos alliés et partenaires. L’équipage du NCSM Toronto et nos partenaires de mission peuvent, à juste titre, être fiers de ces réalisations», a affirmé le lieutenant-général Stuart Beare, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada.

Le trafic des stupéfiants dans la mer d’Oman et ses environs est une source de financement reconnue pour les groupes terroristes. Les Forces maritimes combinées et la Force opérationnelle multinationale 150 s’activent à tisser des liens et travaillent en étroite collaboration avec les organismes d’application de la loi locaux, régionaux et internationaux au Moyen-Orient, afin de les aider à repérer les navires susceptibles de contrevenir à la loi en mer.

«Je suis extrêmement fier du haut niveau de compétence et de la formidable ténacité dont a fait preuve mon équipage pendant ce déploiement. C’est grâce au travail exceptionnel de toutes les personnes à bord que nous avons pu effectuer ces saisies record de stupéfiants», a expliqué le capitaine de frégate Jeff Hamilton, commandant du NCSM Toronto. «Le Toronto continue de mener des opérations de concert avec ses partenaires de la la Force opérationnelle multinationale 150 en vue de lutter contre le terrorisme à tous les niveaux. Chaque dollar que nous enlevons à ces groupes terroristes contribue à rendre le monde plus sécuritaire.»

Le NCSM Toronto est une frégate canadienne de patrouille basée à Halifax dont l’équipage est d’environ 225 membres et qui comprend le détachement d’un hélicoptère CH-124 Sea King ainsi que celui d’un véhicule aérien sans pilote embarqué.