La présidente sud-coréenne Park reçue avec un faste inhabituel par le président chinois Xi Jinping à Pékin

2
Le Président Xi Jinping (2e à dr) rencontre la présidente sud-coréenne Park Geun-hye (à g) à Pékin le 28 juin (Photo: Lan Hongguang/Chine Nouvelles)
Le Président Xi Jinping (2e à dr) rencontre la présidente sud-coréenne Park Geun-hye (à g) à Pékin le 28 juin (Photo: Lan Hongguang/Chine Nouvelles)

L’agence sud-coréenne Yonhap note le faste inhabituel de la réception qu’a réservé le président chinois Xi Jinping à son homologue sud-coréenne, Park Geun-hye, qui effectue une visite en Chine du 27 au 30 juin à l’invitation du président Xi.

Le président chinois a déjeuné vendredi avec son homologue sud-coréenne après une grande cérémonie de bienvenue hier soir consécutivement à leur sommet, rapporte l’agence sud-coréenne.

Le porte-parole de la présidence sud-coréenne, Kim Haing, cité par Yonhap, a tenu à souligner à ce propos que ce déjeuner spécial offert par le numéro un chinois était «presque sans précédent», juste après un dîner d’État, et que cela illustrait «l’amitié et la confiance» de Xi à l’égard de Park.

Il faut se rappeler que, pour les Chinois, les questions de protocoles sont de toute première importance et le faste inhabituel de cette réception n’est fort probablement pas anodin.

Les deux pays s’était mis d’accord jeudi sur le fait que «le développement des armes nucléaires est une menace sérieuse pour la paix et la stabilité non seulement de la péninsule coréenne et de l’Asie du Nord-Est, mais aussi du monde entier» et que «les deux pays n’accepteront jamais l’armement nucléaire nord-coréen».

Vendredi, le président chinois Xi Jinping et la présidente de la République de Corée Park Geun-hye ont donc continué d’échanger des points de vue sur les relations bilatérales, sur les questions concernant la péninsule coréenne et l’Asie du Nord-Est, ainsi que sur d’autres questions d’intérêts communs, rapporte pour sa part l’agence officielle Chine Nouvelles, citant un communiqué de presse du ministère chinois des Affaires étrangères.

M. Xi et Mme Park ont aussi qualifié de fructueux leur entretien de jeudi, ajoutant que le consensus atteint entre les deux pays servirait de ligne directrice pour les relations bilatérales, rapporte l’agence chinoise.

Les deux chefs d’État ont convenu, selon l’agence officielle chinoise, que les deux pays étaient connectés à de nombreux égards, partageaient beaucoup d’intérêts communs et qu’ils pouvaient s’offrir mutuellement de grandes opportunités, les deux pays s’efforçant de développer leur économie et d’améliorer le bien-être du peuple.

Les présidents chinois et coréen ont aussi convenu, toujours selon ce que rapporte Chine Nouvelles, que les deux parties devaient renforcer la communication, approfondir sans relâche leur partenariat stratégique, déployer des efforts conjoints pour promouvoir la dénucléarisation de la péninsule coréenne et sauvegarder la paix et la stabilité.


La présidente sud-coréenne Park reçue avec un faste inhabituel par le président chinois Xi Jinping à Pékin (Vidéo: Arirangnews)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Discussion2 commentaires

  1. il serait bien que la chine prenne acte pour se débarrasser de leur arme nucléaires