Soudan: un Casque bleu tué et deux autres blessés dans l’attaque d’une base de l’ONU

0
Un Casque bleu de la Force intérimaire de sécurité des Nations unies pour Abyei (FISNUA)(Photo: Archives/Hannah McNeish/IRIN)
Un Casque bleu de la Force intérimaire de sécurité des Nations unies pour Abyei (FISNUA)(Photo: Archives/Hannah McNeish/IRIN)

Au moins un Casque bleu a été tué et deux autres blessés lors de l’attaque contre une base logistique de la Force intérimaire des Nations Unies pour Abyei (FISNUA) dans l’état du Kordofan méridional au Soudan qui a été bombardée ce vendredi 14 juin, rapporte l’ONU.

«Deux obus ont frappé la base, tuant un Casque bleu éthiopien et en blessant deux autres », a déclaré le porte-parole du Département des opérations de maintien de la paix des Nations Unies, Kieran Dwyer.

En mai, une attaque avait aussi causé la mort d’un Casque bleu éthiopien de la Force intérimaire de sécurité des Nations unies pour Abyei (FISNUA), et du chef de la tribu des Ngok Dinka, Kuol Deng Kuol.

Les auteurs de l’attaque du mois dernier, qui avaient fait aussi deux autres blessés chez les Casques bleus de l’ONU, étaient des éléments de la tribu des Missereya, rivale de la tribu du chef de tribu tué lors de l’attaque.

En outre, dimanche dernier, Khartoum a annoncé revenir sur une série d’accords avec le Soudan du Sud sur la sécurité et le pétrole, tout en assurant être prêt à renouer si Juba cesse de soutenir des rebelles au Nord, alors que gouvernement sud-soudanais pour sa part a démenti toute forme de soutien aux rebelles du Nord, ses anciens alliés pendant la guerre civile (1983-2005) ayant abouti à la partition en juillet 2011, et accuse en retour Khartoum de soutenir des rebelles au Sud.

À lire aussi:

Le Soudan revient sur les accords avec le Sud pour le pétrole et la sécurité>>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.