Trois navires chinois pénètrent dans les eaux territoriales japonaises près des îles Senkaku

0
Un navire chinois pénétrant dans les eaux territoriales du Japon (Photo: capture NHK)
Un navire chinois pénétrant dans les eaux territoriales du Japon (Photo: capture NHK)

Trois navires chinois sont entrés vendredi matin dans les eaux territoriales du Japon, à proximité des îles Senkaku, que se disputent les deux pays, selon ce qu’ont indiqué les garde-côtes nippons.

Les navires de surveillance maritime ont pénétré la zone de 22 km entourant l’archipel ce vendredi vers 09h30 locales (jeudi 20h30, Montréal). La Chine revendique ces îles sous le nom de Diaoyu.

Des images de la télévision japonaise NHK montrent les trois navires fonçant vers les eaux territoriales du Japon.

Des incursions similaires ont eu lieu à trois reprises en mai et plusieurs fois en avril, ce qui avait poussé le Japon à convoquer l’ambassadeur de Chine à Tokyo pour signifier officiellement sa protestation.

Le gouvernement chinois envoie régulièrement des navires dans cette zone, mais également – et plus rarement – des avions.

Les tensions entre les deux pays sont remontés d’un cran depuis que le Japon a nationalisé trois des cinq îles des Senkaku en septembre dernier, lorsqu’il les a acheté à leur propriétaire privé japonais.

En avril, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a prévenu en avril que le pays repousserait «par la force» si nécessaire tout débarquement chinois sur les îles.

Des exercices américano-japonais

Par ailleurs, les États-Unis et le Japon viennent de débuter des exercices militaires en Californie, simulant… la reconquête d’îles.

Le ministre japonais de la Défense, Itsunori Onodera, a tenu à préciser que ces exercices, ne visent pas la Chine et ont pour but de tester l’efficacité de la coopération militaire américano-japonaise.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.