Un ex cuisinier militaire devient adjudant-chef de l’Aviation royale canadienne

1
Patrick Young (à gauche), nouvel adjudant-chef  de l’ARC, le lieutenant-général Yvan Blondin, commandant de l’ARC et (au centre) et l’adjudant-chef Kevin West (à droite), adjudant-chef de l’ARC sortant (Photo: Cpl Darcy Lefebvre/FC)
Patrick Young (à gauche), nouvel adjudant-chef de l’ARC, le lieutenant-général Yvan Blondin, commandant de l’ARC et (au centre) et l’adjudant-chef Kevin West (à droite), adjudant-chef de l’ARC sortant (Photo: Cpl Darcy Lefebvre/FC)

C’est cette semaine que la direction du corps des militaires du rang de l’Aviation royale canadienne a changé de mains pendant une cérémonie de «changement de pouvoirs» qui a eu lieu à Ottawa.

L’adjudant-chef Patrick Young est devenu adjudant-chef de l’Aviation royale canadienne(ARC)en remplacement de l’adjudant-chef Kevin West qui devient adjudant-chef des Forces armées canadiennes sous la direction du général Tom Lawson, Chef d’état-major de la Défense et occupera son nouveau poste d’adjudant-chef des Forces armées canadiennes le 5 juillet prochain.

À ce propos, l’Aviation royale canadienne souligne dans un texte consacré à l’événement que l’adjudant-chef Young est le premier cuisinier militaire à occuper le poste d’adjudant-chef de l’ARC et à atteindre ce grade.

L’adjudant-chef Young, apprend-t-on sur le site de l’ARC, est né en Allemagne d’une mère bruxelloise et d’un père trifluvien membre de l’Armée canadienne.

L’adjudant-chef Patrick Young prononce son premier discours à titre d’adjudant-chef de l’ARC (Photo: Caporal Darcy Lefebvre/FC)

Sa passion pour la cuisine est probablement attribuable à sa mère qui, selon les dires de Young, était bonne cuisinière, tout comme les nombreux membres de sa famille du côté européen qui étaient chefs et lui ont donné plusieurs de leurs livres de recettes.

Après avoir terminé une formation de trois ans en arts culinaires à Québec, Patrick Young y devient cuisinier.

Puis, après avoir été cuisinier civil les fins de semaine au mess des officiers, il s’engage en 1983 comme cuisinier dans les Forces canadiennes.

« Il pourrait être chef dans un restaurant de Paris, mais il a choisi de faire carrière dans les Forces armées canadiennes », a déclaré le lieutenant-général Yvan Blondin, commandant de l’ARC. « Dès les tout débuts de sa carrière militaire, il a manifesté ses qualités de chef, tout d’abord en assumant la direction de la cuisine où il travaillait, puis en gravissant les divers échelons de son unité, de son escadron, de son escadre et de son quartier général.»

L’adjudant-chef Young, a déclaré pour sa part que c’était « un honneur et un privilège » d’assumer les fonctions d’adjudant-chef de l’ARC,

Patrick Young assumera ses nouvelles fonctions immédiatement et il y fort à parier que l’ex-cuisinier militaire qu’est le nouvel adjudant-chef de l’Aviation royale canadienne devrait…traiter ses hommes aux petits oignons!

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

DiscussionUn commentaire