Attentats de Boston: Djokhar Tsarnaev est 17 fois passible de la peine de mort

0
Le suspect numéro 2 des attentats de Boston, Dzokar Tasarnaev, 19 ans (Photo : FBI)
Le suspect numéro 2 des attentats de Boston, Djokar Tasarnaev, 19 ans (Photo :  Archives/FBI)

Djokhar Tsarnaev, le jeune Tchétchène naturalisé Américain accusé du double attentat du marathon de Boston en avril dernier et passible de la peine de mort, a plaidé non coupable lors de sa première comparution au tribunal fédéral de Boston pour répondre à 30 chefs d’accusations ce mercredi 10 juillet à 15h30 devant la juge Marianne B. Bowler 

La salle d’audience était comble, remplie de familles des victimes du double attentat qui avait fait trois morts et 264 blessés le 15 avril.

Toutes les victimes avaient été prévenues d’avance de l’audience de mercredi, la première où elles pouvaient entrevoir l’accussé et 30 victimes des attentats de Boston étaient présentes dans la salle au moment de l’audience.

L’«affidavit» qui accompagnait la plainte déposée par le FBI à la Cour  en avril dernier (Source: US district Court, Boston)

À cette audience qui a duré de sept minutes, la Cour a fait lecture au jeune musulman des 30 chefs d’accusations qui pèsent contre lui, dont 17 sont passibles de la peine de mort.

Parmi les chefs d’accusations les plus graves, notons le meurtre d’un policier, l’«utilisation d’une arme de destruction massive ayant causé la mort» et un «attentat dans un lieu public ayant causé la mort».

L’avocate de l’accusé, Judy Clarke, a voulu répondre au nom de son client mais la juge Bowler a exigé qu’il réponde lui même aux questions.

Mainternant que Tsarnaev a plaidé non coupable, le procès lui-même quant à lui ne devrait pas débuter avant plusieurs mois.

Ce sera alors, comme l’avait indiqué la procureure férdérale Carmen M. Ortizlors d’une conférence de presse le mois dernier, au procureur général et ministre américain de la Justice, Eric Holder, de décdé de de requérir ou non la peine de mort.

Le jeune étudiant accusé d’avoir perpétré les attentats avec son frère aîné Tamerlan, 26 ans, tué lors d’une chasse à l’homme et une confrontation avec la police le 18 avril dernier, avait été trouvé et arrêté le lendermain, 19 avril grièvement blessé, caché au fond d’un bateau entreposé dans un jardin d’une maison en banlieue de Boston.

Sur une paroi du bateau, le présumé terroriste avait écrit: «Le gouvernement américain tue nos civils innocents. Je ne peux pas supporter de voir ce mal rester impuni. Nous, musulmans, sommes un seul corps, vous faites du mal à l’un de nous, vous nous faites du mal à tous. […] Je n’aime pas tuer des civils innocents. L’islam l’interdit […] mais arrêtez de tuer nos innocents et nous arrêterons»

À lire aussi:

Le suspect en fuite des attentats de Boston arrêté>>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.