Au moins 18 tués, dont trois enfants, dans des attaques en Irak

0
Des membres de la milice Sahwa, qui combat Al-Qaïda en Irak, photographiés le 21 août 2010 à Samarra (Photo: Archives/Mahmud Saleh/AFP)
Des membres de la milice Sahwa, qui combat Al-Qaïda en Irak, photographiés le 21 août 2010 à Samarra (Photo: Archives/Mahmud Saleh/AFP)

Au cours des dernières 24 heures, au moins 18 personnes ont été tuées dans des attaques, a-t-on appris lundi de sources policière et médicale.

Lundi matin, l’explosion d’une bombe dans une salle de sports à Mahadine a tué cinq jeunes hommes qui jouaient au football.

La veille au soir, c’est un policier et cinq membres de sa famille, dont trois enfants âgés de un, six et huit ans, qui ont été retrouvés dans leur voiture criblée de balles après avoir été pris en embuscade sur une route à 60 kilomètres au sud de Bagdad, au retour d’un mariage.

Toujours dans la nuit, trois membres de la milice Sahwa et deux insurgés ont été tués lors d’une fusillade sur la route entre Tikrit et Touz Khourmatou, à environ 160 km au nord de Bagdad.

Quelques heures plus tôt, deux policiers avaient également été abattus à Tikrit.

Depuis le 1er juillet, les attaques et attentats ont fait près de 175 morts en Irak, selon un bilan établi par l’AFP sur la base de chiffres obtenus auprès de sources sécuritaires et médicales. Quatre-cent personnes ont également été blessées.

Depuis le début de l’année, le pays connaît un regain de tensions et de violences. La nouvelle flambée de violences a commencé début 2013 avec le lancement d’un mouvement de protestation de la minorité sunnite qui accuse le gouvernement de Nouri al-Maliki et les forces de sécurité, dominés par les chiites, de s’accaparer du pouvoir et de «stigmatiser» les membres de la communauté sunnites.

L’Irak est également secoué par des tensions entre le gouvernement central et le Kurdistan irakien, ainsi que par un blocage politique qui empêche l’adoption de lois essentielles au bon fonctionnement du pays.

Selon la mission de l’ONU en Irak, 761 personnes ont été tuées 1 771 autres blessées dans le pays en juin, ce qui porte à 2 518 le bilan total des morts pour les trois derniers mois.

Au cours du mois de mai, 1 045 personnes sont mortes dans des attentats et 2 397 ont été blessées, toujours selon l’ONU.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.