Baptême d’un nouveau navire de la classe «héros»: le NGCC S. Dudka

Cérémonie de baptême et d'inauguration du le NGCC S. Dudka le 11 juillet 2013 (Photo: Pêches et & Océans Canada)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Cérémonie de baptême et d'inauguration du le NGCC S. Dudka le 11 juillet 2013 (Photo: Pêches et & Océans Canada)
Cérémonie de baptême et d’inauguration du le NGCC S. Dudka le 11 juillet 2013 (Photo: Pêches et & Océans Canada)

Un nouveau navire, le NGCC S. Dudka, a été officiellement intégré à la flotte de la Garde côtière canadienne au cours d’une cérémonie de baptême et d’inauguration tenue jeudi 11 juillet à Alberton, à l’Île-du-Prince-Édouard en présence, notamment du ministre responsable de la Garde côtière, Keith Ashfield, et du ministre de la Défense, Peter MacKay.

Les noms des navires de la Garde côtière canadienne sont choisis de façon à promouvoir la culture, la géographie, la souveraineté et l’histoire du Canada.

Le NGCC S. Dudka, un navire d’application des règlements régissant l’exploitation des pêches, est nommé en l’honneur de Stanley Dudka, un ancien combattant décoré et un agent des pêches distingué et Melody Aubin, la fille aînée de M. Dudka et la marraine du navire assistait aussi à la cérémonie.

«C’est un privilège de pouvoir nommer ce navire en l’honneur d’un héros canadien comme Stanley Dudka. J’ai eu l’immense honneur de connaître M. Dudka, un homme engagé pour son pays, sa collectivité et sa famille, a déclaré le ministre MacKay.

Le Dudka est un navire de 14 mètres qui servira principalement à l’application des règlements régissant l’exploitation des pêches dans les eaux de l’Île-du-Prince-Édouard, dit le communiqué qui accompagne cette annopnce.

Le NGCC S. Dudka est le quatrième navire à propulsion hydraulique livré à la Garde côtière canadienne à l’appui du programme de conservation et de protection de Pêches et Océans Canada.

Le navire a été construit par ABCO Industries Limited à Lunenburg, en Nouvelle-Écosse, au coût de 2,9 M$.

Depuis 2009, plus d’une centaine de nouveaux navires ont été construits pour la Garde côtière canadienne, souligne le communiqué d’Ottawa, notamment 4 patrouilleurs semi-hauturiers de la Classe héros (le NGCC Private Robertson V.C., le NGCC Caporal Kaeble V.C., le NGCC Corporal Teather C.V. et le NGCC Constable Carrière), l’aéroglisseur NGCC Mamilossa, 5 bateaux de recherche et sauvetage, 2 navires spécialisés, 3 navires semi-hauturiers de recherches halieutiques, et de nombreuses barges environnementales et petites embarcations.

Stanley Dudka

Stanley Dudka est né en Nouvelle-Écosse en 1923, s’est enrôlé dans l’armée canadienne en 1939, à l’âge de 16 ans.

Le 6 juin 1944, M. Dudka s’est retrouvé sur la plage Juno Beach avec les North Nova Scotia Highlanders, dans le cadre des débarquements du jour J en Normandie (France). Bien qu’il ait été blessé plusieurs fois, M. Dudka a continué à participer aux combats de l’armée canadienne avant d’être capturé par l’ennemi le 7 juin.

Après deux tentatives infructueuses, M. Dudka a finalement réussi à s’échapper et à rejoindre les lignes alliées. Il a rejoint son unité et a continué à participer à la campagne européenne de l’armée.

Pour avoir combattu sous le feu de l’ennemi, M. Dudka a ensuite reçu la Médaille militaire pour service distingué lors d’une cérémonie à Buckingham Palace.

Pendant sa captivité, M. Dudka a été témoin du meurtre de prisonniers de guerre canadiens par des soldats ennemis, sous les ordres du commandant SS Kurt Meyer. À la fin 1945, M. Dudka a témoigné pendant le procès pour crimes de guerre de Meyer devant un tribunal militaire canadien à Aurich, en Allemagne.

En 1958, M. Dudka a joint la « force spéciale » qui se consacrait à réduire les pêches illégales au saumon et au homard dans les Maritimes et, plus tard, il a dirigé les efforts de coordination d’application des règlements sur la chasse au phoque dans la région du Golfe.

M. Dudka a pris sa retraite en 1988. Il est décédé en 2008 à l’âge de 85 ans.


NGCC S. Dudka (Vidéo: Pêches & Océans Canada)

À lire aussi:

Inauguration du NGCC Private Robertson, premier navire de Classe «Héros» de la Garde côtière>>