Bataille de la Somme: un 1er juillet de «joie et de tristesse» pour les terre-neuviens

0
Des soldats avancent lors de la bataille de la Somme (Photo: Archives/Imperial War Museum)
Des soldats avancent lors de la bataille de la Somme (Photo: Archives/Imperial War Museum)

Canadiens, Britanniques et Français se sont rassemblés le lundi 1er juillet au Mémorial terre-neuvien à Beaumont-Hamel, en France, afin de rendre hommage à leurs compatriotes qui ont combattu ou péri à Beaumont-Hamel le 1er juillet 1916, jour du déclenchement de la bataille de la Somme au cours de la Première Guerre mondiale.

«Il n’est donc pas étonnant que les cérémonies du 1er juillet à Terre-Neuve soient mêlées de joie et de tristesse, a déclaré le ministre des Anciens combattants, Steven Blaney. Tous les 1er juillet, les citoyens et citoyennes de Terre-Neuve prennent le temps de se recueillir et de se souvenir de tous ceux et celles qui ont tant donné pour protéger la paix et la liberté dont nous jouissons aujourd’hui. En cette fête du Canada, alors que nous célébrons notre identité canadienne, prenons le temps de nous souvenir des sacrifices et des réalisations des soldats qui ont vaillamment servi au cours des batailles de la Somme et de Beaumont-Hamel. N’oublions jamais.»

La bataille de la Somme commença au petit matin du 1er juillet 1916 près du village de Beaumont-Hamel. Des milliers de soldats britanniques et terre-neuviens quittèrent leurs tranchées pour monter à l’assaut de la ligne allemande sous le feu des mitrailleuses.

En moins d’une demi-heure tout est fini! 57 470 soldats britanniques sont tués ou blessés au cours de cette journée qui reste la plus sanglante de l’histoire de l’armée britannique. Les Terre-Neuviens subissent des pertes particulièrement lourdes, à peine 68 des approximativement 800 soldats du Royal Newfoundland Regiment (ancien 1st Newfoundland Regiment) ayant donné l’assaut ce matin-là étant en mesure de répondre à l’appel le lendemain.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.