Jour 2 de la Marche de Nimègue 2013 (PHOTOS)

5

Pour cette deuxième journée de marche, civils et militaires du monde entier ont souffert sous le soleil de plomb et la chaleur des Pays-Bas.

Le parcours du Jour 2 des 40 kms militaire de la 97e marche de Nimègue (Photo: Vierdaagse)

Nimègue, Pays-Bas. 3h00 du matin, le réveil sonne au camp Heumensoord. Les membres des Forces armées canadiennes qui participent à la 97e marche de Nimègue repartent pour un deuxième jour de près de 40 kilomètres à 5h40.

Le maire de la ville de Wijchen a passé en revue les troupes canadiennes lors d’un arrêt à 21,1 kilomètres. Le brigadier-général Kevin Cotten, commandant du contingent canadien a d’ailleurs remis un présent au maire pour le remercier de l’accueil.

857 participants auront abandonnés au cours de cette deuxième journée de marche sur les 41 576 qui ont «survécus» à la première.

Reconnue comme l’une des plus grandes épreuves de marche au monde, la Marche de Nimègue se tient chaque année à la mi-juillet dans la région de Nimègue, aux Pays-Bas. Pour le personnel militaire, cela comporte quatre jours de marche à un rythme journalier de 40 kilomètres et chargé d’un sac à dos pesant 25 livres (16 kilogrammes).

Historiquement, plus de 7 000 militaires de partout dans le monde participent à cet événement, et auxquels se joignent plusieurs dizaines de milliers de civils, mais sans l’exigence du sac à dos. Cette année, ils sont 46 000 à s’être inscrits.

Le contingent canadien a quitté le pays le 11 juillet et a participé à une cérémonie à Vimy le 13 afin de commémorer les réalisations passées du Canada en Europe.

Une cérémonie avec parade des drapeaux des pays participants a lieu le 15 juillet au soir, avant la marche entre le 16 et le 19. La troisième journée de la marche, soit le 18 juillet, les participants des Forces armées canadiennes présenteront aussi leurs respects à ceux et celles tombés au combat au cimetière militaire canadien de Groesbeek, le lieu de dernier repos de 2 338 soldats et aviateurs canadiens qui sont mort au combat afin de libérer les Pays-Bas en 1944 et en 1945.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Discussion5 commentaires

  1. Courage aux aspirants médecins de l'École de Santé de Lyon Bron. Restez solidaire pour ces deux derniers jours. Ensemble au départ ensemble à l'arrivée!