Jour 3 de la Marche de Nimègue 2013 (PHOTOS)

0

Troisième jour sous le soleil des Pays-Bas pour les près de 200 militaires et civils canadiens qui participent à la 97e Marche de Nimègue.

C’est à 2h30 du matin que s’est réveillé le caporal Yannick Fontaine, des Sherbrooke Hussars, et ses camarades, pour parcourir la quarantaine de kilomètres du parcours de la Marche de Nimègue à travers la campagne hollandaise.

«Ce fut une longue journée! Levé à 2h30 du matin, on a préparé notre eau, pris notre déjeuner et on est parti à 4h30», indique le caporal que 45eNord.ca a joint par téléphone depuis Nimègue. «On s’est surtout promené dans la campagne aujourd’hui, contrairement aux deux premiers jours, puis nous nous sommes rendus au cimetière de Groesbeek».

Quelque 2 338 soldats et aviateurs canadiens qui sont morts au cours des différentes batailles visant à libérer les Pays-Bas en 1944 et 1945, sont en effet enterrés au Cimetière de guerre canadien de Groesbeek.

Après s’être reposé quelques minutes, le contingent canadien a effectué une parade, puis les drapeaux canadiens et hollandais ont été hissés.

«C’est toujours prenant, dit le caporal Fontaine. On était à Vimy avant et là on est ici sur une colline avec ce beau paysage tout autour… Savoir que ce sont nos grands-pères qui sont enterrés ici, c’est forcément prenant».

À noter que le Sherbrooke Fusiliers Regiment, ancêtre des Sherbrooke Hussars et Fusiliers de Sherbrooke, a participé à la libération des Pays-Bas. L’équipe des Sherbrooke Hussars a donc cherché et trouvé neuf pierres tombales de leurs prédécesseurs.

Demain, dernier jour de marche, les Canadiens se lèveront encore plus tôt pour finir en beauté.

964 participants auront abandonnés au cours de cette troisième journée de marche sur les 40 719 qui ont «survécus» à la deuxième. Ils étaient 42 493 à prendre le départ pour le premier jour.

Le parcours du Jour 2 des 40 kms militaire de la 97e marche de Nimègue (Photo: Vierdaagse)
Le parcours du Jour 3 des 40 kms militaire de la 97e marche de Nimègue (Photo: Vierdaagse)

Reconnue comme l’une des plus grandes épreuves de marche au monde, la Marche de Nimègue se tient chaque année à la mi-juillet dans la région de Nimègue, aux Pays-Bas. Pour le personnel militaire, cela comporte quatre jours de marche à un rythme journalier de 40 kilomètres et chargé d’un sac à dos pesant 25 livres (16 kilogrammes).

Historiquement, plus de 7 000 militaires de partout dans le monde participent à cet événement, et auxquels se joignent plusieurs dizaines de milliers de civils, mais sans l’exigence du sac à dos. Cette année, ils sont 46 000 à s’être inscrits.

Le contingent canadien a quitté le pays le 11 juillet et a participé à une cérémonie à Vimy le 13 afin de commémorer les réalisations passées du Canada en Europe.

Une cérémonie avec parade des drapeaux des pays participants a eu lieu le 15 juillet au soir, avant la marche entre le 16 et le 19.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.