La Fête du Canada en fanfare et feux d’artifice

2
La Fête du Canada sur la Colline du Parlment (Photo: CCN)
La Fête du Canada sur la Colline du Parlment (Photo: CCN)

Lundi 1er juillet, on fêtera la Fête du Canada en fanfare et feux d’ artifice dans la Capitale canadienne et, aussi, par des fêtes familiales, de l’animation et des jeux un peu partout au pays, sans oublier le grand spectacle sur la Colline parlementaire à Ottawa.

À Ottawa, le gouverneur général du Canada, David Johnston, le premier ministre Stephen Harper, le ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, James Moore, se joindront à des milliers de Canadiens milliers de Canadiennes massés sur la colline du Parlement pour assister au Spectacle du midi de la Fête du Canada.

À cette occasion, le gouverneur général inspectera la garde d’honneur à son arrivée et prononcera une allocution plus tard au cours de l’événement.

Le Spectacle du midi de la Fête du Canada sera diffusé en direct partout au pays sur les ondes de CBC et de CBC Newsworld, à compter de 11 h 30 (HAE), tandis que Radio-Canada, RDI et CPAC diffuseront leur programmation à compter de midi (HAE).

Le domaine de Rideau Hall, résidence du gouverneur général, sera ouvert à partir de 8 h et fermera ses portes une heure avant le coucher du soleil.

Pendant ce temps, les visiteurs pourront y participer à une vaste gamme d’activités gratuites, ainsi que des visites guidées de la résidence de 10 h à 16 h 30.

Toujours dans le cadre de la célébration de la Fête du Canada, à 12h10 et à 13h30, le 30e Régiment d’artillerie de campagne de l’Artillerie royale canadienne, une unité de la Réserve de l’Armée de terre de la région d’Ottawa, tirera deux salves de 21 coups d’artillerie sur la Colline du Parlement.

Ces salves de 21 coups d’artillerie seront tirées par quatre obusiers C3, avec des munitions à blanc tirées à 10 secondes d’intervalle.

Chaque salve de 21 coups durera environ quatre minutes.

Cérémonie d’assermentation à l’occasion de la Fête du canada (Photo: Fête du Canada, Montréal»)

Pendant ce temps, à Montréal, de 11h à midi, le défilé et la fanfare militaire des Forces armées canadiennes encadreront la levée du drapeau, suivi de l’hymne national.

Vingt-cinq nouveaux Canadiens seront assermentés en ce jour de Fête du Canada et les nouveaux Canadiens et l’assistance seront invités a partager les 2000 parts du traditionnel gâteau de la Fête du Canada…jusqu’à épuisement (du gâteau, bien sûr).

À midi, les traditionnels 21 coups de canon marqueront ici aussi de façon officielle cette journée de célébration collective.

Toute la journée, dans le Vieux-Port, il y aura de l’animation et des jeux, puis, après le spectacle en soirée, un feu d’artifice embrasera le ciel du Vieux-Port au son de musiques d’artistes canadiens sur le thème «Dansons sur les quais».

——
Nous reproduisons ici le programme de la Fête du Canada dans la capitale canadienne, le 1er juillet (Source: CCN), ainsi que le programme à Montréal (Source: Fête du Canada, Montréal)

Ottawa

  • 9h, la cérémonie de la relève de la garde
  • 9h 30, la cérémonie de lever du drapeau
  • 10 h, le concert du carillonneur (au carillon de 53 cloches de la «Tour de la Paix»)
  • 12h00 à 13 h 30, le spectacle du midi de la fête du Canada (Télédiffusé en direct)
  • 14 h à 17 h, des amuseurs ambulants et des joueurs de tambour font leurs numéros sur la Colline du Parlement
  • 19h30 à 22h , le spectacle du soir de la Fête du Canada (télédiffusé en direct)
  • 22 h, le feu d’artifice de la fête du Canada, que l’on peut voir au-dessus du Parlement

Montréal

  • 11h à 12h, cérémonie protocolaire et fanfare –
  • Midi jusqu’à épuisement des parts, Gâteau de la Fête du Canada –
  • 12h, coups de canon
  • De 12h à 20h, animation et jeux dans le Vieux-Port
  • 20h30 à 22h15, spectacle dans le Vieux-Port avec Maïa Leïa, Dominique Hudson et le spectacle Discothèque
  • 22h15 (8 minutes), feu d’artifice

——

Cette année, 45eNord.ca sera à Ottawa pour la Fête du Canada pour y couvrir les célébrations.

Bonne Fête Canada de la part de toute l’équipe!

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Discussion2 commentaires