La France reste confiante sur la vente du Rafale à l’Inde

0
Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense (Photo: ministère français de la Défense)
Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense (Photo: ministère français de la Défense)

Le ministre de la Défense français  Jean-Yves Le Drian, s’est dit vendredi à New Delhi confiant sur l’issue des négociations concernant l’achat par l’Inde de 126 avions de combat Rafale, pour une valeur de 12 milliards $.

L’Inde s’est donnée jusqu’à la fin de l’année pour conclure ces discussions, mais les délais précédemment fixés par les autorités indiennes ont déjà été plusieurs fois repoussés.

Avec la perspective d’élections législatives dans le milieu de l’année prochaine, les experts ne se montrent guère optimistes sur les chances d’aboutir rapidement.

«Je ne vais pas vous annoncer la date pour la signature du contrat mais j’aimerais que vous sachiez que les négociations se poursuivent bien et que je suis totalement confiant», a déclaré le ministre français devant la presse, en marge d’une visite à New Delhi.

Un accord-cadre entre la France et l’Inde sera signé à la conclusion de ces discussions qui «fournira toutes les garanties nécessaires de la part de l’État français», a-t-il ajouté.

L’Inde a choisi le Rafale en janvier 2012 après un appel d’offres portant sur 126 appareils et une option de 63 avions supplémentaires, mais la transaction n’a toujours pas abouti. Le Rafale n’a encore jamais été vendu à l’exportation.

À lire aussi:

Nouveau couac dans la vente de 126 Rafale à l’armée indienne >>

 

La commande indienne de 126 Rafale du groupe Dassault se précise >>

 

Vente de Rafale en Inde: un accord d’ici «trois à quatre mois» >>

Les commentaires sont fermés.