Le contingent Nimègue des Forces armées canadiennes s’est receuilli au mémorial de Vimy

0
Le Mémorial national du Canada à Vimy (Photo: Archives/ACC)
Le Mémorial national du Canada à Vimy (Photo: Archives/ACC)

Le contingent des Forces armées canadiennes à la marche de Nimègue a participé ce samedi 13 juillet à une cérémonie au Mémorial national du Canada à Vimy, sur la crête de Vimy.

Parmi les dignitaires présents à la cérémonie, on retrouvait, notamment, Elisabeth Rybak, lieutenant-colonel honoraire du 8th Canadian Hussars (Princess Louise’s), Sol Rolingher, lieutenant-colonel honoraire du 1er Régiment de police militaire (Edmonton), Shawn MacDougall, d’Anciens Combattants Canada, le camarade Chris Blondin de la Légion royale canadienne, ainsi que la Constable Sheila Vanstone et le Constable Greig Vadenberge du Service de police de Vancouver.

À cette occasion, le camarade Chris Blondin, au nom de la Légion royale canadienne, a déposé une couronne au monument.

Le contingent canadien comprenant 210 participants s’est ainsi arrêté à Arras, en France, afin de commémorer le sacrifice de plus de 66 000 militaires canadiens qui ont perdu la vie pendant la Première Guerre mondiale.

La bataille de la crête de Vimy, lors de la Première Guerre mondiale s’était déroulée entre le 9 et le 12 avril 19171 sur les territoires de Vimy et Givenchy-en-Gohelle, près deLens dans le Pas-de-Calais.

Le site, dominant la plaine de Lens et fortifié par l’armée allemande, avait fait l’objet de multiples attaques infructueuses de la part des armées françaises et britanniques, notamment en 1915. Le 9 avril 1917, quatre divisions canadiennes unissent leurs forces et passent à l’assaut et réussissent au prix de plusieurs milliers de morts, à prendre le contrôle de la cote 145 le 14 avril.

La bataille est commémorée par le mémorial de Vimy, situé au sommet de la cote 145 entre Vimy et Givenchy-en-Gohelle dans le Pas-de-Calais.

C’est le plus grand monument aux morts canadiens.

Le contingent des Forces armées canadiennes qui s’est arrêté à Arras aujourd’hui au mémorial de Vimy est en route pour les Pays-Bas afin de participer à la 97e Marche internationale de quatre jours de Nimègue.

Reconnue comme l’une des plus grandes épreuves de marche au monde, la Marche de Nimègue se tient cette année du 16 au 19 juillet dans la région de Nimègue, en Hollande. Pour le personnel militaire, cela comporte quatre jours de marche à un rythme journalier de 40 km et chargé d’un sac à dos pesant 25 lbs (16 kg).

Historiquement, plus de 7 000 militaires de partout dans le monde participent à cet événement, et auxquels se joignent plus de 40 000 civils, mais sans l’exigence du sac à dos. Cette année, ils sont 50 314 à s’être inscrits.

À lire aussi:

Marche de Nimègue 2013: cérémonie à Ottawa pour saluer le départ des militaires>>

 

Marche de Nimègue: un entraînement pour se dépasser>>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.