Les combats se poursuivent entre les djihadistes et les Kurdes syriens qui tentent de les chasser

0
Un combattant kurde, le 21 avril 2013 à Alep (Photo: Archives/AFP)
Un combattant kurde, le 21 avril 2013 à Alep (Photo: Archives/AFP)

Les tensions sont de plus en plus vives dans le nord entre les Kurdes syriens et les djihadistes venus combattre en Syrie, accusés de détention arbitraire, de viols, de torture et d’assassinats.

Dans la province de Hassaka, les affrontements se poursuivent pour la 5e journée consécutive entre les combattants kurdes de l’YPG et les djihadistes du front al-Nosra, de l’Émirat islamique d’Irak et du Levant (ÉIIL) dans les villages de Karhouk et Ali Agha, dans le district de Jawadiya, et sur l’autoroute de Karhouk, rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, l’OSDH, qui s’appuie sur un réseau de militants, médecins et travailleurs sur le terrain.

Dans la province Raqqa, des militants locaux ont rapporté à l’OSDH que l’EIIL avait kidnappé aujourd’hui des centaines de civils kurdes syriens de la ville de Tal Abyad, après que les combattants kurdes de Liwa ‘Jabhat al-Akrad eurent fait prisonnier détenu le chef de l’EIIL à Tal Abyad hier.

Les tensions ont augmenté entre les deux groupes depuis Liwa ‘Jabhat al-Akrad a refusé de céder le pouvoir à l’ÉIIL et à son émir (chef).

Les combattants kurdes refusaient de libérer les membres de l’ÉIIL avant que les centaines de civils soient libérés.

Finalement, il y a environ quatre heures aujourd’hui, une source au sein de la brigade kurde a dit à l’OSDH les deux groupes se sont entendus pour libérer leurs prisonniers.

Les civils enlevés par l’ÉIIL sont des proches des combattants de la brigade kurde.

En outre, l’OSDH a publié aujourd’hui la vidéo d’une grande manifestation qui s’est tenue le 7 juillet dans la ville d’Al-Dana, dans la province d’Idlib, réclamant que l’Émir de l’ÉIIL dans cette ville, un Tunisien connu sous le nom d’Abou Oussama al-Tunisi, quitte la ville .

On peut voir dans cette vidéo et des manifestants abattus par l’ÉIIL.

Des affrontements entre les djihadistes de l’ÉIIL et une brigade rebelle ont alors éclaté.

Les djihadistes de l’ÉIIL a alors fait prisonnier le chef de la brigade rebelle Hamza Assad Allah, Fadi al-Qash, son frère et plusieurs autres membres du groupe après qui tentaient de négocier avec les djihadistes et ont tué et décapité le chef du bataillon Hamza Assad Allah et son frère.

Les autres groupes rebelles qui luttent en Syrie accusent l’ÉIIL à Al-Dana de viol d’enfants, de détention arbitraire, de torture et d’assassinat des habitants de la ville.

Les combats contre les forces du régime se poursuivent aussi

Par ailleurs, des combats et bombardements violents ont touché plusieurs localités syriennes dimanche causant notamment la mort de 18 civils à Ariha dans le nord-ouest et de 28 rebelles à Adra en périphérie de Damas.

Dans un village côtier, treize membres d’une même famille, dont six enfants ont été tués par une milice pro-régime et leurs corps ont été retrouvés dimanche dans leur maison de Bayda, près de Banias, a rapporté l’OSDH qio croit que les miliciens pro-régime ont voulu venger leurs morts en tuant cette famille, quatre supplétifs des forces du régime ayant auparavant été tués dans la région le même jour.

De nouveaux affrontements faisaient aussi rage aujourd’hui près de l’aéroport international d’Alep et plusieurs bases aériennes des environs. «Des combats intenses ont éclaté à l’aube (dimanche) près de l’aéroport internatioanl d’Alep et de la base aérienne de Nairab» et des accrochages ont également eu lieu dans le quartier de Souleimane al-Halabi, rapporte l’OSDH.

Selon le bilan quotidien de l’OSDH, au moins 82 personnes (40 civils, 36 rebelles et 6 soldats) ont péri ce dimanche 21 juillet


Manifestations à Al-Dana réclamant qu’un chef djihadiste quitte la ville (Vidéo: OSDH)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.