Ottawa choisit KPMG comme «tiers expert» pour sa Stratégie de construction navale

0
Les chantiers Irving (Photo: Irving)
Les chantiers Irving (Photo: Archives/Irving)

Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd’hui la sélection de la firme comptable bien connue KPMG en tant que tiers expert pour les futurs projets de la Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale (SNACN).

En tant que «tiers expert», KPMG, dont les services avait aussi été retenu dans le dossier du F-35 pour vérifier les chiffres des coûts du chasseur, aidera cette fois à garantir des contrats qui sont les plus équitables et les plus efficaces, tout en obtenant le meilleur rapport qualité-prix pour les contribuables canadiens

«Ce contrat », dit le communiqué de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) qui accompagne cette annonce, «fait partie de l’engagement du gouvernement du Canada qui consiste à appliquer les principes directeurs liés à l’approvisionnement éclairé durant le processus de la SNACN.»

«Notre gouvernement a créé la Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale pour mettre fin au cycle d’expansion et de ralentissement dans l’industrie canadienne de la construction navale, fournir le matériel dont la Marine royale canadienne et la Garde côtière canadienne ont grandement besoin et soutenir l’économie canadienne en construisant des navires ici même au Canada », a déclaré à ce propos la ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux Canada, Rona Ambrose.

http://www.45enord.ca/tag/snacn/

On estime à 500 000 $ la valeur initiale de ce contrat de trois ans, centré sur les tâches et assorti d’une option de prolongation allant jusqu’à dix ans, déclare TPSGC, qui précise que la valeur totale du contrat sera modifiée au fil du temps à mesure que les nouveaux lots de travaux seront déterminés et approuvés.

Le contrat aidera à la réalisation des projets de la SNACN en appuyant les négociations contractuelles du Canada, par exemple donner des avis ou des opinions concernant les tendances, les normes et les pratiques courantes de l’industrie, en évaluant les coûts proposés pour la mise en œuvre des projets et en donnant des avis sur les activités d’approvisionnement et de gestion des projets.

À lire aussi:

La Stratégie en matière de construction navale, le respect des coûts avant tout>>

 

L’industrie de la défense appuie la stratégie de construction navale des conservateurs>>

 

KPMG choisi pour vérifier les chiffres du coût d’achat du F-35>>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.