Première réunion internationale de Steven Blaney en tant que ministre de la Sécurité

0
Le 22 juillet, dans le jardin du Naval Postgraduate College, la Secrétaire américaine à la Sécurité,  Janet Napolitano, au centre en avant, avec (de gauche à droite)  le ministre de la Sécurité publique du canada, Steven Blaney, et ses homologues du du Royaume-Uni, Theresa May, de Nouvelle-Zélande, Judith Collins, et de l'Australie, Jason Clare (Photo: Naval Postgraduate College)
Le 22 juillet, dans la roseraie  du Naval Postgraduate College, la Secrétaire américaine à la Sécurité, Janet Napolitano, au centre en avant avec (de gauche à droite) le ministre de la Sécurité publique du Canada, Steven Blaney, et ses homologues du Royaume-Uni, Theresa May, de Nouvelle-Zélande, Judith Collins, et de l’Australie, Jason Clare (Photo: Naval Postgraduate College)

Cette semaine, le 22 juillet, le ministre canadien de la Sécurité publique, Steven Blaney, a participé une réunion internationale sur la lutte au terrorisme réunissant au Naval Postgraduate College à Monterey, en Californie, les ministres responsables des questions relatives à la sécurité publique du Canada, des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande.

La Secrétaire de la Sécurité intérieure des États-Unis, Janet Napolitano, le ministre des Affaires intérieures et de la Justice de l’Australie, Jason Clare, la ministre de la Justice de la Nouvelle-Zélande, Judith Collins, et la Secrétaire de l’Intérieur du Royaume-Uni, Theresa May, ont participé aux discussions tenues lors de la réunion ministérielle des cinq pays alliés.

Le forum était axé sur les modalités de la coopération étroite des pays participants dans la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme

Les participants ont également discuté des méthodes de collaboration pour lutter contre la cybercriminalité, de la cybersécurité de l’infrastructure critique et de l’échange d’informations sur les antécédents criminels entre les cinq pays.

«Nous sommes […] liés par des menaces nouvelles et changeantes – des organisations criminelles transnationales au terrorisme et à ceux qui cherchent à nuire ou perturber les infrastructures essentielles et infiltrer les systèmes qui contrôlent ces réseaux.», a souligné l’hôte de la réunion, la Secrétaire américaine à la Sécurité, Janet Napolitano.

«En réponse [à ces menaces]», a-t-elle déclaré, «nous devons développer de nouveaux mécanismes pour répondre à ces défis communs de sécurité», notant que «Cela nous aidera à accroître l’efficience, l’efficacité et le contrôle opérationnel» et soulignant encore « l’interdépendance de nos économies, de nos réseaux et des systèmes d’immigration.»

Le nouveau ministre canadien de la Sécurité publique, Steven Blaney, qui rencontrait pour la première fois ses homologues des 4 autres pays participants, a déclaré pour sa part que «Notre gouvernement assurera toujours la sécurité des Canadiens et c’est pourquoi ces discussions avec nos principaux alliés sont importantes».

«Notre gouvernement travaille en étroite collaboration avec ces derniers [les pays participants]afin de lutter contre les menaces graves et complexes en matière de sécurité auxquelles nous sommes confrontées en tant que pays, et collectivement»,a déclaré par voie de communiqué le ministre Blaney, en rappelant que «Le Canada entretient des relations étroites et privilégiées avec tous ces pays et possède une longue histoire de coopération multilatérale et bilatérale en matière de sécurité, de renseignement et d’application de la loi.»

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.