Relance du processus de paix au Moyen-Orient: Kerry repart pour une sixième tournée

0
Kerry part pour une 6e tournée au Moyen-Orient pour tenter de relancer le processus de paix (Photo: Department of State)
Kerry part pour une 6e tournée au Moyen-Orient pour tenter de relancer le processus de paix (Photo: Department of State)

«Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage!»: le Secrétaire d’État américain John Kerry s’est envolé le 15 juillet pour Amman, en Jordanie où il aura des rencontres avec les autorités jordaniennes et la Ligue arabe, a annoncé lundi dans un communiqué et sur Twitter la porte-parole du Secrétariat d’État, Jen Psaki.

Lors de ces réunions, le secrétaire Kerry fournira une mise à jour sur les efforts de paix au Moyen Orient, comme il l’avait promis lors de sa rencontre avec la délégation de la Ligue arabe à Washington en avril dernier.

 

John Kerry, qui en est à son sixième voyage au Proche-Orient en moins de six mois, tentera encore une fois de remettre le processus de paix sur les rails.

Il rencontrera mercredi des responsables de la Ligue arabe, le roi de Jordanie Abdallah II et son homologue jordanien Nasser Jawdeh «pour faire un point sur la paix au Proche-Orient» et pour parler de la situation en Égypte et en Syrie, a dit la porte-parole du Secrétariat d’État, qui a toutefois indiqué qu’elle ne pouvait confirmer pour le moment une éventuelle rencontre avec le président palestinien Mahmoud Abbas ou avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu d’autre part.

Toutefois, un responsable palestinien s’exprimant sous couvert de l’anonymat aurait confié à l’AFP que Kerry rencontrera mercredi à Amman le président palestinien . «Il est prévu que le président Abbas et le ministre Kerry se rencontrent à Amman», aurait déclaré à l’agence française le responsable palestinien, ajoutant que le Secrétaire d’État s’entretiendrait aussi avec des dirigeants de la Ligue arabe et le Premier ministre israélien.

La dernière mission de John Kerry au Moyen-Orient juin s’était terminée sans percée majeure sur la relance des négociations suspendues maintenant depuis près de trois ans.

D’un côté, Mahmoud Abbas exige pour reprendre les pourparlers de paix un gel total de la colonisation et que les négociations se fassent sur la base de la «ligne verte», la ligne d’avant l’occupation israélienne des Territoires palestiniens au terme de la guerre des Six Jours en 1967.

De l’autre, Benyamin Netanyahu veut des négociations sans «conditions préalables», et n’envisagerait que des «gestes de bonne volonté», comme la libération de prisonniers ou un gel partiel de la colonisation.


La 6e tournée de Kerry au Moyen-Orient soulève le sceopticisme de certains observateurs (Vidéo: JewishNewsOne)

À lire aussi:

 

John Kerry a prolongé sa mission au Moyen-Orient pour relancer le processus de paix>>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.