Vingt-deux suicides dans les Forces canadiennes en 2011

3
Ayant bien progressé, les soldats de la "force amie" prennent position derrière des conteneurs (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)
En 2012, le taux de suicides dans les Forces armées canadiennes a fortement diminué (Photo: Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Les Forces armées canadiennes ont mis à jour leurs statistiques des soldats qui se sont enlevés la vie en 2011. Deux nouveaux noms figurent désormais dans un rapport interne que La Presse Canadienne a obtenu.

Étant précédemment de 20, cela porte à 22 le nombre de militaires qui se sont suicidés en 2011, alors que l’armée mettait un point final à sa mission de combat en Afghanistan.

Même si le nombre de suicides est passé de 22 en 2011 à 13 en 2012, une précédente étude, qui retrace dix ans de statistiques, concluait que les déploiements sur le terrain, comme en Afghanistan, ne sont pas un facteur de risque dans les suicides commis et que le taux de suicide dans l’armée demeure stable.

En attente

En mai, on apprenait qu’une cinquantaine de commissions d’enquêtes sur le suicide de soldats des Forces armées canadiennes ne sont toujours pas finies, bien que certains d’entre eux remontent aussi loin que jusqu’en 2008.

Dans des documents révélés par la Défense suite à une demande d’un député du Parti libéral du Canada, on apprend ainsi que 19 commissions d’enquêtes ont été achevé entre 2008 et 2012. Mais dans le même temps, il reste encore de nombreux cas à examiner: quatre datant de 2008, sept de 2009, sept autres de 2010, vingt de 2011 et douze de 2012.

À lire aussi:

Forces canadiennes: 50 suicides toujours sous enquête des années après >>

 

Forces canadiennes, taux de suicide 2011: triste record >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Discussion3 commentaires

  1. Je suis loin d'être surprise!! c, est une autre facon de camouffler les choses!! Moi pour le suicide de mon mari une chance que c, est moi qui l'est trouvé sinon je suis loin d'être certaine que j'aurais su la vérité!