Bradley Manning est condamné à 35 ans de prison

1
Bradley Manning à Fort Meade, dans le Maryland, le 15 mars 2012 (Photo: Archives/Brendan Smialowski/AFP)
Bradley Manning à Fort Meade, dans le Maryland, le 15 mars 2012 (Photo: Archives/Brendan Smialowski/AFP)

La juge militaire Denise Lind a condamné ce mercredi matin le soldat Bradley Manning à 35 ans de prison pour avoir divulgué des centaines de milliers de documents classifiés à Wikileaks.

Le jeune soldat de 25 ans avait été reconnu coupable le mois dernier de plusieurs accusations, y compris des violations de la loi sur l’espionnage pour la copie et la diffusion des documents alors qu’il était analyste du renseignement sur une base d’opérations avancée en Irak.

Il risquait jusqu’à 90 ans de prison.

Manning est devra purger un tiers de sa peine, 11 ans et demi, avant d’être admissible à une libération conditionnelle.

Toutefois, Manning bénéficiera d’une remise de 1293 jours pour le temps qu’il a passé en isolement avant la sentence, y une remise de peine de 112 jours pour les mauvais traitements auquel il a été soumis dans la prison du Corps des marines, à Quantico, en Virginie

L’accusation avait demandé à la juge juge Denise Lind, un colonel de l’armée, que Manning soit condamné à 60 ans de prison. «Ce tribunal doit envoyer un message à n’importe quel soldat qui envisagerait le vol d’informations classifiées», avait déclaré le procureur militaire, le capitaine Joe Morrow, ajoutant que « Ces crimes portent atteinte à l’ensemble du système de sécurité et doivent être pris au sérieux. »

L’avocat de la défense, David Coombs, avait pour sa part dépeint Manning comme un soldat bien intentionné, mais isolé et souffrant de problèmes d’identité sexuelle, et il avait demandé à la juge Lind de le punir, certes, mais de lui imposer une peine «qui lui permette d’avoir encore une vie».

Les poursuites judiciaires contre Manning avaient débuté en décembre 2011 et, en février de cette année, Manning avait plaidé coupable à 10 chefs d’accusations avant même que ne commence le procès proprement dit.

Au procès, qui a commencé le 3 Juin et s’est terminé le 30 juillet, la juge avait trouvé Manning coupable de 20 des 22 accusations portées contre lui.

Cette peine est la plus longue infligée en matière de fuite de documents confidentiels.

Toutefois, son jugement sera réexaminé automatiquement par la Cour pénale d’appel de l’Armée de terre (Army Court of Criminal Appeal) et Manning pourra ensuite faire appel devant la Cour d’appel supérieure des forces armées (Court of Appeals for the Armed Forces) et devant la Cour suprême des États-Unis.

En outre, selon le réseau de soutien à Bradley Manning, son avocat David Coombs a l’intention de faire un appel en grâce auprès du président Barack Obama qui, pourtant, s’est toujoiurs montré d’une sévérité exemplaire lorsqu’il s’agit de fuite d’informations secrètes.


Manning condamné à 35 ans de prison (Vidéo: RT)

À lire aussi:

À l’audience de détermination de la peine, Bradley Manning demande pardon >>

 

Bradley Manning: l’accusation réclame 60 ans de prison >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.