Canada: le NCSM Algonquin et le NCSM Protecteur entrent en collision

Le hangar du NCSM Algonquin fortement endommagé lors de la collision avec le NCSM Protecteur (Photo: Marine royale canadienne)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le hangar du NCSM Algonquin fortement endommagé lors de la collision avec le NCSM Protecteur (Photo: Marine royale canadienne)
Le hangar du NCSM Algonquin fortement endommagé lors de la collision avec le NCSM Protecteur (Photo: Marine royale canadienne)

Le destroyer NCSM Algonquin et le navire ravitailleur NCSM Protecteur sont entrés en collision vendredi matin pendant des exercices de manœuvres en route vers Hawaï.

Ils sont attendus dans le port d’Esquimalt à 16h00 ce samedi. Aucune blessé n’est heureusement a signalé.

«La Marine royale canadienne procédera à une enquête afin de déterminer ce qui a mené à ce malheureux incident», a déclaré le commodore Bob Auchterlonie, commandant de la Flotte canadienne du Pacifique.

Les deux navires de guerre se livraient à des exercices de remorquage, qui exigent des manœuvres de très près, lorsque l’incident s’est produit. Lors d’un ravitaillement en mer par exemple, les deux navires naviguent à pleine vitesse et à moins de 50 mètres de distance. «Les navires sont comme des voitures sur une autoroute, à pleine vitesse et côte à côte», nous avait indiqué un des marins à bord de l’Algonquin en 2012.

Le NCSM Algonquin a subi des dommages importants au hangar du côté bâbord tandis que le NCSM Protecteur a subi pour sa part des dommages de moins grande importance à la proue. Bien qu’il reste encore à déterminer l’effet de cet incident sur les programmes de navigation des navires, on sait cependant que le NCSM Algonquin ne sera pas déployé en Asie-Pacifique comme prévu.

Une commission d’enquête sera convoquée afin de mener une enquête approfondie de l’incident et des circonstances. La commission formulera des recommandations afin d’empêcher qu’un autre incident de ce genre ne se reproduise. Des renseignements supplémentaires sur l’incident seront publiés dès qu’ils seront disponibles.

NCSM Winnipeg

Vue rapprochée des dommages subis par le NCSM Winnipeg (Photo: BST Canada)
Vue rapprochée des dommages subis par le NCSM Winnipeg (Photo: Archives/BST Canada)

Quelques mois plus tôt, c’est le NCSM Winnipeg qui subissait d’important dommages lors d’une collision avec un navire de pêche.

Le 23 avril dernier, un navire-usine de la American Seafoods Company de Seattle est en effet entré en collision avec le navire de guerre canadien alors qu’il était amarré au quai C de la base d’Esquimalt. Le Winnipeg venait tout juste de sortir de travaux…

À lire aussi:

Un bateau de pêche entre en collision avec le NCSM Winnipeg (VIDÉO) >>

En route pour RIMPAC à bord du NCSM Algonquin >>