Colombie: 13 militaires tués par les FARC

0
Le drapeau des FARC
Le drapeau des FARC

Treize soldats colombiens ont été tués samedi lors d’une attaque de la guérilla des FARC contre une patrouille militaire à la frontière du Venezuela, a annoncé l’armée.

«Nous avons le regret d’annoncer qu’à la suite d’une action terroriste des FARC, deux sous-officiers et onze soldats ont été assassinés», a précisé l’armée colombienne dans un communiqué.

L’annonce de cette attaque intervient quelques heures après celle d’une reprise, lundi à Cuba, du dialogue de paix entre le gouvernement et la guérilla des FARC qui avaient décidé vendredi une «pause» dans les négociations.

L’attaque s’est produite dans une zone rurale de la localité de Tame, dans le département de Arauca, frontalier avec le Venezuela.

Le communiqué ne précise pas les circonstances de l’attaque, mais les médias colombiens citant des sources militaires affirment qu’il s’agissait d’une embuscade.

Le chef de l’armée colombienne s’est rendu sur place «pour évaluer la situation et diriger les opérations», selon le communiqué.

La guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), qui disposeraient de quelque 8.000 combattants, négocie depuis novembre à La Havane un accord de paix avec le gouvernement colombien pour mettre fin à un conflit de près d’un demi-siècle, le plus ancien d’Amérique latine.

À lire aussi:

Colombie: mea culpa historique des Farc à l’égard des victimes >>

 

Colombie: plus de 220 000 morts en un demi-siècle de conflit armé >>

 

Colombie: le chef des FARC et son négociateur condamnés à 40 ans de prison >>

Les commentaires sont fermés.