Des avions de combat sud-coréens participeront à l’exercice américain Red Flag en Alaska

0
Un  F-16 Aggressor  américain après avoir été ravitaillé en vol durant un exercice Red Flag à la base aérienne américaine d' Eielson, en  Alaska.  L' exercice Red Flag se déroule sur Joint Pacific Alaskan Range Complex, qui offre  67,000 miles carrés (174 000 km carrés) d'espace aérien   (Photo: Archives/Senior Airman Jonathan Snyder/ U.S. Air Force)
Un F-16 Aggressor américain après avoir été ravitaillé en vol durant un exercice Red Flag à la base aérienne américaine d’Eielson, en Alaska. L’ exercice Red Flag se déroule sur Joint Pacific Alaskan Range Complex, qui offre 67,000 miles carrés (174 000 km carrés) d’espace aérien (Photo: Archives/Senior Airman Jonathan Snyder/ U.S. Air Force)

Six avions de combat sud-coréens F-15K participeront à une manœuvre multinationale menée cette semaine par les États-Unis afin d’entraîner les pilotes à de vraies situations de combat, ont déclaré ce dimanche les forces aériennes de la Corée du Sud, rapporte l’agence sud-coréenne Yonhap.

L’exercice Red Flag, organisé par le commandement des Forces aériennes du Pacifique, se tiendra en Alaska du 12 au 23 août afin de former les pilotes des États-Unis, de la Corée du Sud, du Japon et de l’Australie.

L’aaviation américaine mène cet exercice de combat réaliste de 10 jours jusqu’à quatre fois par an. Il est tenu à la base aérienne d’Eielson et à la base aérienne d’Elmendorf dans l’État de l’Alaska

En moyenne, plus de 700 personnes et jusqu’à 60 avions peuvent être déployés à Eielson, et 500 personnes et 40 aéronefs à Elmendorf,pour chaque exercice.

L’exercice se déroule dans un espace de 67 ooo miles carrés ( 174 000 km carrés) soit environ la taille de l’État de l’Oklahoma et, pasrfois, De temps en temps, l’espace aérien adjacent dans l’Ouest canadien est peut aussi être utilisé.

La plupart des participants arrivent environ une semaine avant le début de l’exercice.

Six avions de combat F-15K sud-coréens sont donc partis de Daegu, en Corée du Sud, le 2 août et ont volé plus de 7 000 kilomètres vers la base aérienne d’Eielson grâce à plusieurs ravitaillements en vol.

Le vol a duré environ huit heures.

C’est la première fois que des avions de chasse sud-coréens sont ravitaillés en vol pour participer à une manœuvre conjointe à l’étranger, ont déclaré les officiels de Séoul, cités par l’agence sud-coréenne.

L’armée de l’air sud-coréenne avait participé à l’exercice Red Flag organisé sur la base aérienne de Nellis dans le Nevada en janvier 2012 quand deux F-15E avaient été livrés directement de l’usine Boeing aux États-Unis.

La Corée du Sud a acheté 60 avions de combat F-15 depuis 2002 dans le cadre de son programme de modernisation de ses avions de combat.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.