Des vétérans du Québec en mission à Nipawin

Des jeunes participant au programme de Rencontres du Canada, des Cadets de l’armée et des jeunes d’Opération «héritage» des Amputés de guerre ont accompagné des vétérans et des membres des Forces canadiennes pour perpétuer le souvenir (Photo: Gaëtan Barralon/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Des jeunes participant au programme de Rencontres du Canada, des Cadets de l’armée et des jeunes d’Opération «héritage» des Amputés de guerre ont accompagné des vétérans et des membres des Forces canadiennes pour perpétuer le souvenir (Photo: Gaëtan Barralon/45eNord.ca)
Des jeunes participant au programme de Rencontres du Canada, des Cadets de l’armée et des jeunes d’Opération «héritage» des Amputés de guerre ont accompagné des vétérans et des membres des Forces canadiennes pour perpétuer le souvenir (Photo: Gaëtan Barralon/45eNord.ca)

Destiné aux vétérans du Canada, des États-Unis, d’Australie et du Royaume-Uni, le Wounded Warriors Weekend a accueilli, pour la première fois, d’anciens militaires du Québec.

Du 2 au 6 août dernier, la communauté de Nipawin en Saskatchewan a ainsi accueilli 120 anciens combattants canadiens, américains, britanniques et australiens. L’événement avait pour but de montrer aux troupes et à leurs familles qu’ils n’étaient pas seuls et que leurs sacrifices ne sont pas passés inaperçus.

C’est ainsi que les vétérans du Québec ont quitté Montréal en direction de Regina pour un souper préparé par les cadets et les officiers de l’école de la Gendarmerie Royale du Canada, Division Dépôt. Le lieutenant-gouverneur de la Saskatchewan, l’Honorable Vaughn Solomon Schofield, était présente à la soirée afin de remercier les militaires.

Après cette réception, les soldats émérites se sont dirigés vers Nipawin dans une impressionnante cavalcade minutieusement préparée tel un défilé militaire. À chaque ville croisée sur leur passage, un arrêt protocolaire était prévu pour être chaudement félicités pour leurs services rendus et pour qu’ils puissent à leur tour saluer des membres de la Légion royale canadienne.

Une fois arrivée à Nipawin, les participants se sont retrouvés devant un éventail d’activités mis à leur disposition telle que la pêche, le golf, assister à des démonstrations des Skyhawks et des spectacles ou encore simplement socialiser avec leurs anciens frères d’armes et leurs alliés.

Afin de remercier la communauté de Nipawin pour son accueil et sa générosité, le directeur provincial du Projet les eaux curatives section Québec, M. Gervais Jeffrey, a présenté au maire M. David Trann une mouche à pêche nommée «Wounded Warriors Uma» qui signifie espoir en Uninpavic. Cette mouche a été créée par les vétérans bénéficiant des services des eaux curatives, un projet venant en aide aux militaires blessés.

Comme l’explique Richard Blanchet, responsable du chapitre de la ville de Québec de Wounded Warriors Canada, la fin de semaine fut excellente pour les participants du Québec, Réjean Calille, Philipe Deguise, Gervais Jeffrey, Richard Blanchet et Yvan Roy. «Ces vétérans du Québec tiennent à remercier sincèrement l’organisation Wounded Warriors Canada et le comité organisateur de Wounded Warriors Weekend Blake Emmons de les avoir invités à ce bel événement qu’ils n’oublieront pas de si tôt», indique-t-il.

À lire aussi:

Wounded Warriors au Québec: «Honorer ceux qui sont tombés, tendre la main aux blessés» >>

 

Roméo Dallaire devient le premier président d’honneur national de Wounded Warriors Canada >>