En équipes, les élofs du CMR Saint-Jean se lancent dans la Course à obstacles (PHOTOS/VIDÉO)

2

La traditionnelle course à obstacles du Collège militaire royal de Saint-Jean à eu lieu ce vendredi matin, et les élèves-officiers ont tout donné!

En présence de parents et amis qui n’avaient pas revus leurs proches depuis plusieurs semaines, les 150 nouveaux élèves-officiers se sont tout d’abord échauffés sur le terrain de parade, avant de s’élancer vers les premières des 12 épreuves.

Si la force physique compte, la course à obstacles n’est pas que cela. Elle exige une bonne analyse ainsi qu’une réaction rapide de la part des «élofs» et requiert une gestion et un contrôle efficace des ressources, du temps et des efforts à déployer afin de surmonter chaque obstacle. Seuls la force de caractère, la détermination, l’esprit combatif et le travail d’équipe permettent de franchir la ligne d’arrivée.

Pour la section Flibustier de l’escadron Iberville, le parcours de 4 kilomètres à débuté par La traverse de pneus. L’objectif: pousser un – gros – pneu, sans le faire rouler, à trois ou quatre.

L’épreuve terminée, pas le temps de respirer! La prochaine les attends.

Retenons la traction du camion qui consiste à tirer un camion sur une distance de 50m, la glissade d’eau qui fut toute une épreuve pour les élofs de l’équipe Flibustier, le rampement dans la boue, et le défi aquatique. Bref, toute une série d’épreuves épuisantes.

«Pour moi, le plus dur ça était de courir entre les obstacles, c’est un gros défit, faut rester tous ensemble, c’est le plus éprouvant, courir entre les obstacles», nous a dit l’élève-officier Marie-Frédérick Grégoire.

Dernière étape avant leur entrée officielle au sein de l’Escadre des élèves-officiers, la course à obstacle est désormais du passé. Après celle-ci, les élèves-officiers ont reçu, en début d’après-midi, leur insigne du Collège militaire royal de Saint-Jean des mains de leur Commandant d’escadron respectif lors d’un défilé auquel ont assisté de nombreux parents et amis.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Discussion2 commentaires