Le 9 août, c’est la Journée nationale des Gardiens de la paix

0
(Photo: Archives/ONU)
(Photo: Archives/ONU)

Dans une semaine exactement, le Canada fêtera sa Journée nationale des Gardiens de la paix (Casques bleus). Au Québec, une Cérémonie à la chandelle au Crépuscule aura lieu le 9 août, dès 18h, au Monument de la Bravoure de la Place George-V, à Québec.

Vétéran de la Bosnie, le sergent (à la retraite) Daniel Lafontaine, organisateur de la cérémonie à Québec, explique à 45eNord.ca le but d’une telle commémoration: «Les Gardiens de la paix onusiens méritent ça, lance-t-il d’emblée. On entend souvent parler de la Deuxième Guerre mondiale, la Guerre de Corée, l’Afghanistan, … mais qui qui sait qu’en 68 années d’existence des Nations Unies, le Canada a fait 61 missions de paix?».

Ils sont d’ailleurs près de 150 000 gardiens de la paix du Canada a avoir participé à cette soixantaine de missions depuis la toute première en 1956.

Si le Canada était reconnu pour être l’un des leaders en terme de participation aux missions de maintien de la paix, aujourd’hui le pays a déployé à peine plus de 150 militaires, policiers et experts dans six missions de paix (sur 16), dont 130 pour la seule MINUSTAH en Haïti. Le Canada se classe désormais 54e dans le top des pays contributeurs, selon des chiffres des l’ONU. Ce sont le Pakistan, l’Inde et le Bangladesh qui sont à présent les principaux pays contributeurs avec près de 8000 militaires et policiers envoyés pour chacun.

9 août

Le 9 août 1974, neuf soldats canadiens, les «Buffalo Nine», ont perdu la vie lorsque leur avion Buffalo – à destination de Damas, en Syrie – a été abattu par les forces syriennes. Ils faisaient partie de la Force d’urgence des Nations Unies en Égypte et en Israël et participaient à une mission de réapprovisionnement. Il s’agit des plus lourdes pertes en un jour de l’histoire des Forces Canadiennes depuis qu’elles participent à des missions de maintien de la paix. En tout, ce sont 134 Canadiens qui sont morts en protégeant la paix dans le monde.

En 2008, le gouvernement fédéral institue la Loi sur la Journée nationale des Gardiens de la paix (Casques bleus) afin de reconnaître l’engagement du pays dans les missions de paix.

«En 2011 on a eu 300 personnes qui se sont présentées, l’an passé aussi, mais cette année lorsque j’ai présenté le projet aux Forces armées canadiennes, ils se sont tout de suite sentis obligés d’y participer […] alors on s’attend à avoir un millier de vétérans onusiens pour le 9 août».

Passage d’hélicoptères, coups de canons, musique des Cadets et des cornemuseurs, nombreux dignitaires, cérémonie de purification, voici ce qui vous attendra si vous décidez de faire un tour par la place George-V de Québec, ce 9 août, dès 18h.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.